Nous savons depuis quelques semaines que la RIAA a choisi de ne plus s'en prendre seulement aux réseaux de peer to peer, mais également à leurs utilisateurs les plus "généreux". Elle serait donc entrain de demander à Grokster de bloquer les comptes de certains clients qui partagent beaucoup d'oeuvres protégées.

Voici selon CDfreaks.com le courrier type adressé par Grokster aux utilisateurs visés :

Cher *******,

Grokster a été mis au courant par l’Association Américaine de l’Industrie du Disque (RIAA) d’allégations selon lesquelles vous avez rendues disponibles en téléchargement certains fichiers qui violent les droits d’auteurs de tiers. En conformité avec les conditions d’utilisation de Grokster, la violation continue des droits des tiers résultera dans la suppression de l’enregistrement de votre nom d’utilisateur. Veuillez s’il vous plait prendre toutes les dispositions nécessaires pour ne plus être en infraction dans le futur. Si d’ici une pédiode de 48 heures, nous recevons une seconde allégation du même type, nous seront contraints de supprimer l’enregistrement de votre nom d’utilisateur. Si vous pensez avoir été injustement accusé de cette infraction, ou si vous avez la moindre question à propos des allégations de la RIAA, veuillez s’il vous plait contacter directement la RIAA sur http://www.riaa.org/Contact.cfm, et envoyez nous une copie à abusemail@grokster.com.

On ne peut pas dire que ce courrier soit très menaçant ni même handicapant, puisqu’a priori rien n’empêche de créer un nouveau compte dans la foulée. Mais Grokster fait ainsi le minimum légal pour prouver sa bonne foi auprès de la très puissante association américaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés