La téléphonie analogique d'Alexander Bell semble vivre ses dernières années. D'après les derniers chiffres de Tele Geography, la VoIP aurait connu une croissance de 35% en 2004, et devrait croître encore de 38% en 2005.

42 milliards de minutes. C’est le traffic de la voix sur IP (VoIP) attendu en 2005 par Tele Geography, la firme spécialisée dans l’étude du marché des télécommunications. Cela représente 16 % des appels passés dans le monde, tandis que le nombre de minutes passées avec ses correspondants en VoIP aurait augmenté de 35 % en 2004.

Les pays en voie de développement sont ceux qui adoptent le plus vite cette solution de routage des appels, beaucoup plus fiable et économique. Le Brésil et le Nigéria, champions du développement de la VoIP, ont connu l’an dernier une croissance de 112 et 103 %. L’Asie et l’Amérique Latine sont les deux régions du globe où la VoIP est le plus utilisé.

La firme note que le nombre de communications internationales ne cesse de croître depuis 20 ans, à un rythme d’environ 15 % par an, mais que le traffic de VoIP croît aujourd’hui 3 fois plus vite que celui du téléphone commuté. « La croissance de l’Internet a livré un réseau parallèle et plus flexible qui promet en fin de compte de remplacer le RTPC (réseau téléphonique public commuté, ndlr)« , indique Tele Geography.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés