L'arrivée de Curiosity sur Mars est un évènement important dans l'histoire de l'exploration spatiale. Couverte en directe par de nombreux médias, l'épopée du Mars Science Laboratory a également été fortement suivie sur le web. La plate-forme Ustream affirme ainsi avoir attiré plus de spectateurs que certaines grandes chaînes américaines.

La télévision a du souci à se faire. Avec Internet, elle n'est plus le seul canal disponible pour suivre en direct de grands évènements d'actualité comme l'atterrissage de Curiosity sur Mars. De nouveaux services permettent de les regarder directement sur le web, à l'image de la plate-forme Ustream. Celle-ci s'est d'ailleurs distinguée lors de l'arrivée de l'astromobile en générant une audience plus importante que les chaînes américaines.

Selon les données transmises par Ustream au site Mashable, la webTV a attiré un nombre cumulé de spectateurs de 3,2 millions tout au long de la soirée (l'atterrissage de Curiosity s'est déroulé dimanche soir aux États-Unis, mais en France c'était déjà lundi matin). Au plus fort de l'évènement, pas moins de 500 000 personnes étaient connectées en même temps.

À titre de comparaison, les audiences des grandes chaînes américaines n'atteignent de pareils pics, selon les données de Nielsen pour les spectateurs âgés de deux ans et plus. CNN (426 000), MSNBC (365 000) et CNBC (109 000) font des scores plus petits. Seul Fox News fait beaucoup mieux (803 000). Mais en majorité, Ustream s'est imposé face aux primetimes des grandes chaînes américaines.

Faut-il y voir le déclin de la télévision face au web ? D'aucuns peuvent le croire et des exemples existent pour étayer cette affirmation. Il faut toutefois nuancer l'exploit d'Ustream face aux grands réseaux d'information. D'abord parce que l'évènement n'a pas uniquement intéressé les Américains. Des internautes du monde entier ont aussi suivi l'atterrissage de Curiosity sur Mars.

Pour suivre le direct, nombreux sont ceux qui sont passés par le web et notamment par Ustream. Dès lors, cela fausse partiellement la mesure des audiences puisque le succès d'Ustream est aussi en partie dû aux spectacteurs étrangers, alors que les chaînes américaines ont surtout rassemblé des Américains devant le téléviseur.

La nature de l'évènement doit également être prise en compte, puisqu'il ne s'agit pas d'un programme aussi fédérateur que peut l'être un match de sport. La mission d'exploration Mars Science Laboratory est d'abord un sujet qui intéresse les amoureux de l'espace et les technophiles, c'est-à-dire une population plutôt "geek", en tout cas à l'aise avec l'outil informatique et les réseaux sociaux.

Or plus de 102 000 messages ont été envoyés sur la toile ce dimanche soir, ce qui accrédite la thèse que ces individus ont d'abord suivi l'évènement sur Internet que devant le poste de TV. Ustream aurait-il fait aussi bien si cela avait été du sport ou un concert ? Pas sûr. Il n'en demeure pas moins que la webTV a réalisé un petit exploit en rivalisant avec les chaînes américaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés