Publié par Julien L., le Lundi 06 Août 2012

Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing

Tendance lourde en informatique, le cloud computing aiguise les appétits des plus grandes entreprises du secteur high-tech. Mais pour l'une de ses figures, le cofondateur d'Apple Steve Wozniak, l'informatique en nuage est loin de faire l'affaire et va entraîner des problèmes croissants dans un futur proche.

Depuis son départ de chez Apple, Steve Wozniak a souvent eu l'occasion de s'exprimer sur le devenir de son ancienne entreprise, qu'il a fondée avec Steve Jobs et  Ronald Wayne en 1976. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'informaticien n'a pas toujours été très tendre avec Apple. On se souvient par exemple de sa prédiction sur la victoire des téléphones Android ou de ses critiques envers Siri, l'assistant personnel d'iOS.

Dernièrement, c'est l'informatique en nuage (ou cloud computing) qui a fait l'objet de quelques critiques. "Je suis véritablement inquiet que tout aille vers le cloud. Je crois que ça va être affreux. Je pense qu'il va y avoir beaucoup de problèmes terrifiants dans les cinq prochaines années", a-t-il déclaré lors d'une performance théâtre (l'agonie et l'extase de Steve Jobs) sur Apple et les conditions de travail en Chine.

"Avec le cloud, vous ne possédez plus rien", a-t-il poursuivi, en référence aux conditions d'utilisation que les utilisateurs doivent signer pour profiter du service... et que personne ne lit. "Plus nous transférons de choses vers le web, vers le cloud, moins nous en avons le contrôle". Sans parler des difficultés techniques, où plusieurs actualités ont jeté un voile trouble sur la sécurité et la fiabilité du cloud.

Si les critiques de Steve Wozniak portent sur le cloud computing en général, elles visent aussi Apple qui a une activité croissante dans ce domaine. Son service phare, iCloud, permet en particulier de synchroniser et sauvegarder gratuitement les contenus des appareils Apple grâce à la mise à disposition d'un espace de stockage de base de 5 Go.

Publié par Julien L., le 6 Août 2012 à 10h28
 
73
Commentaires à propos de «Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing»
Inscrit le 20/08/2010
946 messages publiés
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.
Inscrit le 24/05/2012
34 messages publiés
Attention Amazon, Citrix, Google, HP, IBM, Intel, Joyent, Microsoft, Oracle, OVH, Rackspace, Red Hat, SFR Business Team, VMware sont les acteurs principaux du cloud ... Apple n'a fait que s'approprier la technologie en intoxiquant les clients a grand coup de campagnes publicitaires ... Steve Wozniak n'est en rien un des acteurs il est simplement cofondateur de la societé Apple...
Je pense que pour un site spécialisé info comme le votre il ne faut pas rentrer dans le jeu de la société Apple
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
maskk, le 06/08/2012 - 10:49
Attention Amazon, Citrix, Google, HP, IBM, Intel, Joyent, Microsoft, Oracle, OVH, Rackspace, Red Hat, SFR Business Team, VMware sont les acteurs principaux du cloud ... Apple n'a fait que s'approprier la technologie en intoxiquant les clients a grand coup de campagnes publicitaires ... Steve Wozniak n'est en rien un des acteurs il est simplement cofondateur de la societé Apple...
Je pense que pour un site spécialisé info comme le votre il ne faut pas rentrer dans le jeu de la société Apple


Ce qui est marrant c'est que tu sors une liste de sociétés comme ça au débotté, dans laquelle ils manquent certains des plus gros acteurs mais tu en cites des petits, mais bon peu importe.

Le "Cloud" est un terme vague il couvre tellement d'aspect qu'il n'est pas évident a chaque fois que l'on entends le mot cloud d'être sur de quoi on parle: SaaS, PaaS, IaaS, etc... le tronc commun de tout ça c'est le fait de fournir quelque chose comme un service. Dans ce sens Apple est un acteur du "Cloud" avec leur offre iCloud (du Storage as a Service), qu'Apple s'appuit sur d'autres services cloud pour fournir le siens n'est que la strice logique des choses.

En fait les problème cités par S. Wozniak concerne principalement le "Public Cloud", dans les "Private Cloud" la maitrise est totale, après il existe aussi les solutions d'"Hybride Cloud", qui permette de placer le curseur ou l'on veut, il va falloir expliquer au gens que conserver des données des services ça coute et le fait d'y ajouter des garanties ça coute aussi. Après est-ce que le prix de tout ça en vaux la chandelle.... c'est la que se situe le débat.
Inscrit le 11/06/2012
6 messages publiés
Donc rien de nouveau.
Il y a 40 ans, lorsque Kenneth Thomson commençait à développer Unix, c'était justement pour les problèmes du "tout centralisé" avec les terminaux connectés au serveurs. Le cloud est un retour en arrière uniquement pour des intérêts commerciaux de grands groupes comme Apple, Google et autres.
Il n'est vraiment pas difficile de prévoir de gros problème avec ce type de service, car dans une moindre mesure, ils ont déjà été vécu il y a quelques 10aines d'années. Surtout qu'avec des politiques de réduction des couts pour le plaisir des actionnaires, la maintenance, la sécurité diminueront de qualité. Il est donc certain qu'il y aura des incidents sur un/des cloud(s) et que ce jour là ca fera mal à quelques millions de personnes.
[message édité par PXL le 06/08/2012 à 11:30 ]
Inscrit le 11/04/2008
635 messages publiés
hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
manbu, le 06/08/2012 - 11:28

hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.


Pas tant que ça : l'argent dans les banque est bien virtuel : si tous les clients d'une banque voulaient retirer toutes leurs liquidités ce serait impossible : il n'y a pas assez d'argent "papier" pour cela.

La virtualisation de la monnaie est justement ce qui fait marcher les banques, c'est la base du système capitaliste :

une banque A prête 100 euros à une banque B à 10% => Pouf la banque A se retrouve avec 110 euros, on a
bien 10 euros d'argent 'virtuel' créés de toutes pièces, cet argent n'existe pas.
[message édité par tass_ le 06/08/2012 à 11:33 ]
Inscrit le 11/04/2008
635 messages publiés
ddgun, le 06/08/2012 - 11:00
...


àa serait sympa pour tout le monde que tu postes des images adaptées au forum (qui lui ne l'est malheureusement pas). àa pourri toute la news et le fil. Et chez toi c'est une habitude.
Merci.
Inscrit le 11/06/2012
6 messages publiés
tass_, le 06/08/2012 - 11:31

manbu, le 06/08/2012 - 11:28

hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.



Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.



Pas tant que ça : l'argent dans les banque est bien virtuel : si tous les clients d'une banque voulaient retirer toutes leurs liquidités ce serait impossible : il n'y a pas assez d'argent "papier" pour cela.

La virtualisation de la monnaie est justement ce qui fait marcher les banques, c'est la base du système capitaliste :

une banque A prête 100 euros à une banque B à 10% => Pouf la banque A se retrouve avec 110 euros, on a
bien 10 euros d'argent 'virtuel' créés de toutes pièces, cet argent n'existe pas.

Pas exactement.
Les banques doivent garder en caisse un certain pourcentage de l'argent. Par exemple 10%.
Du coup, quand tu entre 100euros (argent "réel") à ta banque, elle peut prêter 1000euros (argent "virtuel") et elle touche les intérêt sur les 1000euros.
Inscrit le 11/04/2008
635 messages publiés
manbu, le 06/08/2012 - 11:34
X
[message édité par manbu le 06/08/2012 à 11:37 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
PXL, le 06/08/2012 - 11:34
tass_, le 06/08/2012 - 11:31

manbu, le 06/08/2012 - 11:28

hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.



Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.



Pas tant que ça : l'argent dans les banque est bien virtuel : si tous les clients d'une banque voulaient retirer toutes leurs liquidités ce serait impossible : il n'y a pas assez d'argent "papier" pour cela.

La virtualisation de la monnaie est justement ce qui fait marcher les banques, c'est la base du système capitaliste :

une banque A prête 100 euros à une banque B à 10% => Pouf la banque A se retrouve avec 110 euros, on a
bien 10 euros d'argent 'virtuel' créés de toutes pièces, cet argent n'existe pas.

Pas exactement.
Les banques doivent garder en caisse un certain pourcentage de l'argent. Par exemple 10%.
Du coup, quand tu entre 100euros (argent "réel") à ta banque, elle peut prêter 1000euros (argent "virtuel") et elle touche les intérêt sur les 1000euros.

Donc il y a bien 90% d'argent "virtuel" dans chaque banque, merci de confirmer ce que je disais
Inscrit le 13/09/2011
82 messages publiés
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


+100
Inscrit le 08/02/2012
53 messages publiés
manbu
Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.

Peut etre hors sujet je sais pas, mais essaye de retirer plus de 2000 euros avec ta CB Ou de retirer plus de 5000 euros de liquide à ta banque. En théorie on peut toujours s'arranger, mais dans la pratique faut pinailler, contourner les restrictions, s'expliquer, convaincre....

De ce que j'en avais retenu, si tu pretes 100 balles à une banque, elle peut faire des crédits pour 10x100 balles. Elle prete 10 fois plus que ce qu'elle n'a, la BC faisant office de garantie.
[message édité par calbar le 06/08/2012 à 11:48 ]
Inscrit le 11/03/2009
1693 messages publiés
manbu, le 06/08/2012 - 11:28
hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


Hors Sujet : les banques n'ont rien de virtuel, et ton argent tu peux aller le chercher et le palper dans n'importe quelle agence.

Petite recherche sur réserver fractionnaire (10? réel = 100? virtuel)
Ton argent tu peux effectivement aller le chercher mais si tout le monde va chercher son argent à la fois et bien ta banque va être en sérieuse difficulté voir va faire faillite !
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
"Avec le cloud, vous ne possédez plus rien", a-t-il poursuivi, en référence aux conditions d'utilisation que les utilisateurs doivent signer pour profiter du service...

Avec l'iPhone non plus.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing


Sinon, est-ce qu'un jour on va enfin se résoudre à employer les bons termes.

Le cloud computing, c'est le fait de louer pendant un temps déterminé de la puissance machine pour faire tourner des programmes : tu as un film d'animation 3D à calculer, au lieu d'acheter des ordinateurs à plusieurs centaines de milliers de dollars, ordinateurs que tu n'utiliseras plus après, tu loues la puissance machine nécessaire pour calculer tes images pendant les 8 jours, 15 heures et 9 minutes que dureront les calculs.

Le cloud storage, c'est le fait de louer de l'espace disque pendant un temps déterminé. Le mot "cloud" signifiant dans le langage populaire désormais que tu n'es pas complètement maître de l'utilisation de ces données stockées. Sauf que la véritable signification, c'est que tu n'es pas maître des infrastructures de stockage.
Mais si tu prends un abonnement Hubic chez OVH, c'est du cloud storage. Mais à moins d'en décider autrement, tu es le seul autorisé à accéder à tes propres données.

Visiblement Wozniak et l'article confondent deux trucs : le cloud storage et le cloud storage by Apple (ou by Google, ou by Microsoft, ...)
hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.

Tandis que quand on gardais son argent dans son matelas, il n'y avait jamais de problème...
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 06/08/2012 - 12:15
hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.

Tandis que quand on gardais son argent dans son matelas, il n'y avait jamais de problème...

Non il n'y avait aucun problème de virtualisation de la monnaie quand les banques n'existaient pas en effet.

Autre chose captain obvious ?
tass_, le 06/08/2012 - 12:27

WickedFaith, le 06/08/2012 - 12:15

hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


Tandis que quand on gardais son argent dans son matelas, il n'y avait jamais de problème...


Non il n'y avait aucun problème de virtualisation de la monnaie quand les banques n'existaient pas en effet.

Autre chose captain obvious ?

Où hypercrapule a-t-il parlé de virtualisation dans le post que je cite ?
Nulle part. Encore ton TOC d'agression systématique.
Inscrit le 11/06/2012
6 messages publiés
Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing


Sinon, est-ce qu'un jour on va enfin se résoudre à employer les bons termes.

Le cloud computing, c'est le fait de louer pendant un temps déterminé de la puissance machine pour faire tourner des programmes : tu as un film d'animation 3D à calculer, au lieu d'acheter des ordinateurs à plusieurs centaines de milliers de dollars, ordinateurs que tu n'utiliseras plus après, tu loues la puissance machine nécessaire pour calculer tes images pendant les 8 jours, 15 heures et 9 minutes que dureront les calculs.

Le cloud storage, c'est le fait de louer de l'espace disque pendant un temps déterminé. Le mot "cloud" signifiant dans le langage populaire désormais que tu n'es pas complètement maître de l'utilisation de ces données stockées. Sauf que la véritable signification, c'est que tu n'es pas maître des infrastructures de stockage.
Mais si tu prends un abonnement Hubic chez OVH, c'est du cloud storage. Mais à moins d'en décider autrement, tu es le seul autorisé à accéder à tes propres données.

Visiblement Wozniak et l'article confondent deux trucs : le cloud storage et le cloud storage by Apple (ou by Google, ou by Microsoft, ...)



Je ne vois pas où est l'erreur par rapport à ce que tu dis. Aurait-il fallu que l'auteur rajoute "storage" ? est-ce réellement nécessaire ?

Sinon, je suis d'accord avec toi sur le principe. Le principe théorique du cloud n'est pas mauvais. Le problème majeur est que personne ne peut configurer ses terminaux pour choisir son cloud ... même un cloud personnel. Donc tout est centralisé et du coup le risque peut être majeur.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
PXL, le 06/08/2012 - 12:30

Sinon, je suis d'accord avec toi sur le principe. Le principe théorique du cloud n'est pas mauvais. Le problème majeur est que personne ne peut configurer ses terminaux pour choisir son cloud ... même un cloud personnel. Donc tout est centralisé et du coup le risque peut être majeur.


C'est la que l'histoire se répète, un peu comme les DRM, le manque d'interopérabilité entre les différentes solutions de "Cloud", pour essayer d'enfermer les utilisateurs (considérer comme consommateurs et surout pas acteurs) dans un système vérouillé.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 06/08/2012 - 12:29
tass_, le 06/08/2012 - 12:27

WickedFaith, le 06/08/2012 - 12:15

hypercrapule, le 06/08/2012 - 10:35
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.


Tandis que quand on gardais son argent dans son matelas, il n'y avait jamais de problème...


Non il n'y avait aucun problème de virtualisation de la monnaie quand les banques n'existaient pas en effet.

Autre chose captain obvious ?

Où hypercrapule a-t-il parlé de virtualisation dans le post que je cite ?
Nulle part. Encore ton TOC d'agression systématique.

Ha oui parce que quand il disait "aucun problème" il voulait dire depuis la création du monde, que tout le monde vivait heureux et en harmonie, et qu'aucun problème d'aucune sorte n'existait, et il ne parlait pas des problèmes spécifiques à la virtualisation qui sont le coeur de l'article suis je bête !

T'es vraiment ridicule, comme toujours.-
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés

Je ne vois pas où est l'erreur par rapport à ce que tu dis. Aurait-il fallu que l'auteur rajoute "storage" ? est-ce réellement nécessaire ?

Quand tu appelles "cloud computing" ce qui est du "cloud storage", c'est comme si tu expliquais que le processeur de ton ordinateur est 500 Goctets.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 12:42

Je ne vois pas où est l'erreur par rapport à ce que tu dis. Aurait-il fallu que l'auteur rajoute "storage" ? est-ce réellement nécessaire ?

Quand tu appelles "cloud computing" ce qui est du "cloud storage", c'est comme si tu expliquais que le processeur de ton ordinateur est 500 Goctets.

Ha parce que le "storage" ne fait pas partie des services qu'on peut attendre d'un "computer" ?
tass_, le 06/08/2012 - 12:39

Ha oui parce que quand il disait "aucun problème" il voulait dire depuis la création du monde, que tout le monde vivait heureux et en harmonie, et qu'aucun problème d'aucune sorte n'existait, et il ne parlait pas des problèmes spécifiques à la virtualisation qui sont le coeur de l'article suis je bête !

lol... toujours le même !
Inscrit le 11/06/2012
6 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 12:42

Je ne vois pas où est l'erreur par rapport à ce que tu dis. Aurait-il fallu que l'auteur rajoute "storage" ? est-ce réellement nécessaire ?

Quand tu appelles "cloud computing" ce qui est du "cloud storage", c'est comme si tu expliquais que le processeur de ton ordinateur est 500 Goctets.


Je n'ai pas dis que tu avais tord, au contraire. J'ai seulement dis que c'était suffisamment implicitement claire pour qu'il ne soit pas forcément nécessaire de préciser.
Mais oui, je suis d'accord avec toi, il y a un abus de langage, un raccourcis rapide. Mais c'est très souvent le cas dans beaucoup d'article journalistique dans tous les domaines. Il ne faut pas s'angoisser pour si peu, car l'essentielle n'est pas dans le mot manquant, mais dans l'idée qu'on souhaite faire passer
Inscrit le 20/08/2008
449 messages publiés
manbu, le 06/08/2012 - 11:34

ddgun, le 06/08/2012 - 11:00
...



àa serait sympa pour tout le monde que tu postes des images adaptées au forum (qui lui ne l'est malheureusement pas). àa pourri toute la news et le fil. Et chez toi c'est une habitude.
Merci.

Lo siento, mais faut voir ça avec le dev maison (rubrique Bug du Forum) et ne soit pas trop préssé si cela vient de ton "navigateur", le mieux c'est de bloquer les images venant de chez moi....
En suivant voila ce que cela devrait donner: Chromium, Firefox, Epiphany et même Opéra que pour toi
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 12:14

Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing



Sinon, est-ce qu'un jour on va enfin se résoudre à employer les bons termes.

Le cloud computing, c'est le fait de louer pendant un temps déterminé de la puissance machine pour faire tourner des programmes : tu as un film d'animation 3D à calculer, au lieu d'acheter des ordinateurs à plusieurs centaines de milliers de dollars, ordinateurs que tu n'utiliseras plus après, tu loues la puissance machine nécessaire pour calculer tes images pendant les 8 jours, 15 heures et 9 minutes que dureront les calculs.


En fait, le cloud computing comprend les traitements et le stockage.
Inscrit le 04/05/2009
810 messages publiés
Cloud, ça veut dire nuage, et quand il y a des nuages c'est pas bon signe ...

Ensuite un nuage c'est opaque, on ne voit pas ce qui s'y cache du coup, on y met tous et n'importe quoi et on ne sais pas ce que ça devient, en tout cas on en est pas maître (et ça c'est pas nouveau)et ça arrange bien les entreprise qui fournissent se service, il peuvent avoir la main sur un tas de données et les contrôler.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 06/08/2012 - 12:45
tass_, le 06/08/2012 - 12:39

Ha oui parce que quand il disait "aucun problème" il voulait dire depuis la création du monde, que tout le monde vivait heureux et en harmonie, et qu'aucun problème d'aucune sorte n'existait, et il ne parlait pas des problèmes spécifiques à la virtualisation qui sont le coeur de l'article suis je bête !

lol... toujours le même !

Toujours autant d'arguments... Alors faut il comprendre "aucun problème" comme "aucun problème depuis la création des temps" ou "aucun problème pour ce qui nous intéresse dans ce fil : la virtualisation" ?

Mais bon comme quand tu as tort tu attaques ad hominem sans te soucier du fond... je sais déjà ta réponse
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
milord, le 06/08/2012 - 12:58
zig, le 06/08/2012 - 12:14

Steve Wozniak voit d'un très mauvais oeil le cloud computing



Sinon, est-ce qu'un jour on va enfin se résoudre à employer les bons termes.

Le cloud computing, c'est le fait de louer pendant un temps déterminé de la puissance machine pour faire tourner des programmes : tu as un film d'animation 3D à calculer, au lieu d'acheter des ordinateurs à plusieurs centaines de milliers de dollars, ordinateurs que tu n'utiliseras plus après, tu loues la puissance machine nécessaire pour calculer tes images pendant les 8 jours, 15 heures et 9 minutes que dureront les calculs.


En fait, le cloud computing comprend les traitements et le stockage.

Nan mais pour lui un computer ça ne fait pas de stockage voyons !
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Ha parce que le "storage" ne fait pas partie des services qu'on peut attendre d'un "computer" ?

Si tu confonds le poids de ta voiture avec sa vitesse, j'espère ne pas te rencontrer sur nos routes

En fait, le cloud computing comprend les traitements et le stockage.

le cloud computing, c'est surtout de la mise à disposition de processeur avec bien entendu un peu de stockage. Mais le but, c'est d'abord calculer.
Le cloud storage, c'est surtout de la mise à disposition d'espace disque avec bien entendu le peu de processeur pour faire les E/S. Mais le but, c'est d'abord de stocker.

Mais libre à vous d'utiliser le même mot pour deux techniques qui n'ont strictement rien à voir. Au moins comme ça, vous êtes certains de patauger dans les faux-amis et les contresens.

Nan mais pour lui un computer ça ne fait pas de stockage voyons !

Tu vois toto, je suis d'une génération où on faisait la différence entre Fortran et Cobol : d'un côté les langages à forte valeur de traitement, mais avec des fonctions de stockage limitées et de l'autre les langages à forte valeur d'écriture/lecture, mais avec ces fonctions de traitement limitées.

Et on retrouve exactement cette dichotomie pour le cloud :
- soit tu loues plusieurs Go ou To d'espace disque mais avec des fonctions limitées aux E/S
- soit tu loues plusieurs GFlops de puissance machine mais avec des fonctions de stockage assez simples.
- soit, exceptionnellement, tu loues les deux.

Donc, quand tu veux, tu viens discuter avec moi de ce qu'est ou pas un ordinateur.
Inscrit le 24/05/2012
34 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 11:13

Ce qui est marrant c'est que tu sors une liste de sociétés comme ça au débotté, dans laquelle ils manquent certains des plus gros acteurs mais tu en cites des petits, mais bon peu importe...

Effectivement j'aurais du mettre : extrait du site wikipedia ... pour ma part je pensais plus a IBM ou biensur Microsoft.
En ce qui concerne le private ou le public cloud je suis d'accord avec ta facon de voir les choses.
Tout de même Apple n'est toujours pas l'acteur phare de cette technologie ... la pub joue beaucoup sur nos axes de pensées.
Le fait d'être très général sans le préciser et de mettre Apple en avant sur cet article me gênais voila la tout .
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 13:33


Donc, quand tu veux, tu viens discuter avec moi de ce qu'est ou pas un ordinateur.


http://en.wikipedia.org/wiki/Computer
Je cite : "Conventionally, a computer consists of at least one processing element and some form of memory."
Donc quand tu parles de "cloud computing" dans le "computing" est inclus le traitement ET la mémoire, donc le stockage.

Oui papy, c'est cela la définition d'un computer, sans mémoire pas de traitements possible, et aucun accès à la mémoire possible sans traitement.

Vouloir séparer les deux c'est con, surtout quand c'est pour se faire mousser en utilisant des termes techniques que tu ne maîtrises aucunement (ou alors avec une vision du chef de projet pas technique que tu es ).
[message édité par tass_ le 06/08/2012 à 14:04 ]
Inscrit le 09/05/2012
148 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 12:14
...
Le cloud computing, c'est le fait de louer pendant un temps déterminé de la puissance machine pour faire tourner des programmes.
...

Le cloud storage, c'est le fait de louer de l'espace disque pendant un temps déterminé.
...

Visiblement Wozniak et l'article confondent deux trucs : le cloud storage et le cloud storage by Apple (ou by Google, ou by Microsoft, ...)


Et pour tout ça, il y a bien un terme générique non?
Et c'est: le could computing!
Inscrit le 04/09/2002
2793 messages publiés
en fait, si c'est gratuit, le cloud c'est pas mal.

le problème, c'est qu'ils veulent bien évidemment nous faire raquer...
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 13:33

En fait, le cloud computing comprend les traitements et le stockage.


le cloud computing, c'est surtout de la mise à disposition de processeur avec bien entendu un peu de stockage. Mais le but, c'est d'abord calculer.

Ce n'est "surtout" rien du tout. Le cloud computing, c'est déporter les traitements et le stockage, point.
Mais libre à toi d'utiliser tes propres définitions plus restrictives. Par contre, c'est assez malvenu de reprendre les autres parce qu'ils n'utilisent pas tes définitions.
zig, le 06/08/2012 - 13:33

Mais libre à vous d'utiliser le même mot pour deux techniques qui n'ont strictement rien à voir. Au moins comme ça, vous êtes certains de patauger dans les faux-amis et les contresens.


Ca n'a pas rien à voir. Dans les deux cas (stockage et traitements), il s'agit de déporter ce qui se fait habituellement sur un poste de travail ou un serveur.
Ce n'est pas parce que les offres sont découplées qu'il ne peut pas y avoir d'expression qui désigne les deux


zig, le 06/08/2012 - 13:33

Tu vois toto, je suis d'une génération où on faisait la différence entre Fortran et Cobol : d'un côté les langages à forte valeur de traitement, mais avec des fonctions de stockage limitées et de l'autre les langages à forte valeur d'écriture/lecture, mais avec ces fonctions de traitement limitées.


Et, ô magie, dans les deux cas, on parlait d'informatique, et de programmation. Dingue, des mots communs pour désigner des choses qui n'ont "strictement rien à voir"
Maintenant, on parle "d'informatique dans les nuages". C'est fou.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
maskk, le 06/08/2012 - 13:44

Tout de même Apple n'est toujours pas l'acteur phare de cette technologie ... la pub joue beaucoup sur nos axes de pensées.
Le fait d'être très général sans le préciser et de mettre Apple en avant sur cet article me gênais voila la tout .

Ouaip c'est sur, mais bon le "Cloud" pour le grand public, c'est plutôt DropBox, SkyDrive, hubiC (pour faire un peu de chauvinisme ), GMail & co... et bien sur iCloud. Et il est vraiment que la stratégie marketing d'Apple tend a encore embrouiller les gens sur une définition pas simple et pas bien comprise même par des personnes du milieux. Il n'y a qu'a voir le débat tenu ici sur "Cloud Computing" vs "Cloud Storage".
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 14:41
Il n'y a qu'a voir le débat tenu ici sur "Cloud Computing" vs "Cloud Storage".

Ha non dans notre cas le débat (enfin débat... recentrage de zig qui nous sort le vent qu'il sert à ses clients pas techniques en croyant que ça passera ici aussi ) est "computing" et "storage" qu'il y ait "cloud" "micro" ou "toto" devant n'entre pas en compte dans ce débat.
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
milord, le 06/08/2012 - 14:25

Ce n'est "surtout" rien du tout. Le cloud computing, c'est déporter les traitements et le stockage, point.


Attention ton "et" peut être remplacé par un et/ou, tu peux vouloir que du stockage dans processing et inversement aussi.

milord, le 06/08/2012 - 14:25

Ca n'a pas rien à voir. Dans les deux cas (stockage et traitements), il s'agit de déporter ce qui se fait habituellement sur un poste de travail ou un serveur.



Oui mais pas que ça, le Cloud c'est surtout la mise en place de services, une sorte de super architecture orienté service, ou tu peux choisir pour chaque element (ou super-element) le service correspondant. Avec le cloud viens donc une série de principes
de gestion/rationalisation (pas neuf conceptuellement, mais rarement utilisé dans l'IT). On assiste donc a une industrialisation des services. Après le reste c'est du marketing pour le grand public ou pour certains CTO qui n'ont pas encore saisi l'impact de tel solutions.

Personnellement je pense que nous allons avoir un cycle de mouvement entre les différent modes de Cloud comme nous avons eu des mouvements entre tout serveur et tout sur le client (Tout sur le mainframe -> tout sur le poste client -> hybridation avec les serveurs d'application et autre joyeusété. Ce qui donnera dans le cloud : Tout cloud public -> Tout cloud privé -> cloud hybride...
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés

Et, ô magie, dans les deux cas, on parlait d'informatique, et de programmation. Dingue, des mots communs pour désigner des choses qui n'ont "strictement rien à voir"

C'est fou : le même mot "animal" pour désigner les chiens et les humains, les hommes et les femmes, les chevaux et les juments.

Sauf que si on a inventé les termes "homme", "femme," "chien", "chienne, "cheval" et "jument", c'est qu'il y a une raison, non ?
Inscrit le 14/07/2004
7757 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 06/08/2012 à 15:07
zig, le 06/08/2012 - 15:06


Et, ô magie, dans les deux cas, on parlait d'informatique, et de programmation. Dingue, des mots communs pour désigner des choses qui n'ont "strictement rien à voir"


C'est fou : le même mot "animal" pour désigner les chiens et les humains, les hommes et les femmes, les chevaux et les juments.

Sauf que si on a inventé les termes "homme", "femme," "chien", "chienne, "cheval" et "jument", c'est qu'il y a une raison, non ?

Tu nous saoules grave avec tout cela.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 14:57

Attention ton "et" peut être remplacé par un et/ou, tu peux vouloir que du stockage dans processing et inversement aussi.

Essaye d'accéder à ton stockage sans processing bonne chance pour retrouver tes données, pareil essaye de faire du processing sans stockage, on va rire quand tu voudras traiter une variable
Dissocier les deux est idiot.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 15:06

Et, ô magie, dans les deux cas, on parlait d'informatique, et de programmation. Dingue, des mots communs pour désigner des choses qui n'ont "strictement rien à voir"

C'est fou : le même mot "animal" pour désigner les chiens et les humains, les hommes et les femmes, les chevaux et les juments.

Sauf que si on a inventé les termes "homme", "femme," "chien", "chienne, "cheval" et "jument", c'est qu'il y a une raison, non ?


Enter, enter, enter. Merci de ne pas nous confondre avec tes clients que tu peux enfumer
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
tass_, le 06/08/2012 - 15:08
The, le 06/08/2012 - 14:57

Attention ton "et" peut être remplacé par un et/ou, tu peux vouloir que du stockage dans processing et inversement aussi.

Essaye d'accéder à ton stockage sans processing bonne chance pour retrouver tes données, pareil essaye de faire du processing sans stockage, on va rire quand tu voudras traiter une variable
Dissocier les deux est idiot.


Attention il ne faut pas tout confondre non-plus, mémoire et stockage ce n'est pas la même chose, pour du processing tu as forcement besoin de mémoire, pas forcement besoin de stockage.

Ensuite evidement quand tu souscris a une offre de stockage "Cloud" il y a également une part de processing qui vient en même temps, mais tu n'as pas la main dessus, car le seul but de cette partie c'est d'assurer la bonne délivrance/performance du service pas d'autre chose, exemple je ne vois pas comment obtenir du temps CPU sur iCloud, SkyDrive et consort.

Quand au fait de considérer comme idiot le fait de dissocier les deux, cela reviens a dire qu'il est idiot de dissocier ses fournisseurs... dans certains cas c'est vrai mais souvent tu as a y gagner de les dissociers (surtout d'un point de vue financier, mais tu t'attaches une part de gestion plus importante).
Inscrit le 22/12/2009
466 messages publiés
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.

encore pire...
parce qu'aux banques, on ne confie que de l'argent...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
laclape, le 06/08/2012 - 15:38
Ce sera le même problème qu'avec les banques. A partir du moment ou il a été décidé de confier son argent aux banques, les problèmes ont commencés.

encore pire...
parce qu'aux banques, on ne confie que de l'argent...


Hélas non.
Le pouvoir de recevoir ou donner de l'argent aussi (cf Wikileaks).
Et énormément d'informations aussi, sur nos déplacements, nos achats, ...

Quant au cloud et aux considérations ESSENTIELLES, obcd manque sur ce fil...
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 15:31


Attention il ne faut pas tout confondre non-plus, mémoire et stockage ce n'est pas la même chose, pour du processing tu as forcement besoin de mémoire, pas forcement besoin de stockage.

Mémoire ou stockage c'est la même chose, que se soit de la RAM ou de la ROM, des barrettes, un disque dur, un flash disk ou une cassette à bandes... Voir une tablette d'argile gravée, mais là c'est plus compliqué pour récupérer / écrire les données automatiquement.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
D'autres l'ont déjà dit : ce qui est éminemment mauvais avec le cloud, c'est la centralisation. Google, Amazon, Apple ou Crosoft proposent un faux cloud public, en réalité plutôt du cloud privé, sur leurs machines, bref de l'ASP sauf que c'est sur des datacenters monstrueux et que ça passe par des connexions web standard. Le problème reste entier : centralisation complète donc dépendance complète, perte de contrôle, et parfois même expropriation des contenus (!!!!).

Le cloud est une innovation technique qui peut être intéressante, mais que les industries exploitent à des fins commerciales uniquement, pour rendre leurs clientèles encore plus captives qu'avant, et exposées aux risques inhérents aux réseaux. Tant que le cloud n'est pas réellement dispersé, avec possibilité de rapatriement et de réversibilité facile et immédiate, et contrôle à l'utilisateur sans expropriation, perso je ne m'y risquerai pas. Mais c'est vrai qu'il faut savoir distinguer saas, iaas ou paas...
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
zig, le 06/08/2012 - 15:06


Et, ô magie, dans les deux cas, on parlait d'informatique, et de programmation. Dingue, des mots communs pour désigner des choses qui n'ont "strictement rien à voir"


C'est fou : le même mot "animal" pour désigner les chiens et les humains, les hommes et les femmes, les chevaux et les juments.

Oui, c'est ce que je disais
zig, le 06/08/2012 - 15:06


Sauf que si on a inventé les termes "homme", "femme," "chien", "chienne, "cheval" et "jument", c'est qu'il y a une raison, non ?

Ben oui, mais animal désigne toujours les 6. Pareil pour le cloud computing, qui désigne le traitement déporté et le stockage déporté. T'en fais exprès, rassure moi ?
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Chips & cheaps
Lead to less than animality.

Ok, je sors, comme il faut dire ;-)
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Or
Sheeps & chips
Lead to less than animality.

Re ok, je ressors, comme il faut dire ;-)
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
tass_, le 06/08/2012 - 15:49

Mémoire ou stockage c'est la même chose, que se soit de la RAM ou de la ROM, des barrettes, un disque dur, un flash disk ou une cassette à bandes... Voir une tablette d'argile gravée, mais là c'est plus compliqué pour récupérer / écrire les données automatiquement.


La différence ne tiens pas dans la technologie utilisé mais dans le fait que la mémoire participe à une opération (ou un cycle) en cours sur le processeur, à la différence du stockage qui lui n'est pas d'une manière ou d'une autre rattaché a des opérations en cours.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 16:19

La différence ne tiens pas dans la technologie utilisé mais dans le fait que la mémoire participe à une opération (ou un cycle) en cours sur le processeur, à la différence du stockage qui lui n'est pas d'une manière ou d'une autre rattaché a des opérations en cours.

Hum si tu y tiens, allons au fond alors : la mémoire participe en effet à une opération en cours, mais désolé tu peux très bien utiliser de la mémoire comme stockage (temporaire entre deux opérations par exemple) ou du stockage comme mémoire d'appoint (cf le swap sous linux).

La distinction n'est que subjective. Dans les deux cas on parle de données stockées dans un emplacement connu qui seront ou ont été utilisées dans un cycle du processeur (ne serait ce que pour l'écrire).

On pourrait très bien imaginer une application qui demande des To de mémoire et donc utiliser du stockage déporté pour y accéder (c'est pas du tout pertinent en terme de performances et cie mais c'est possible).

On distingue sur nos machines la mémoire et le stockage (généralement de la RAM et un disque dur) que par soucis de performances justement, théoriquement les deux pourraient être confondus.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
The, le 06/08/2012 - 14:57

Oui mais pas que ça, le Cloud c'est surtout la mise en place de services, une sorte de super architecture orienté service, ou tu peux choisir pour chaque element (ou super-element) le service correspondant. Avec le cloud viens donc une série de principes
de gestion/rationalisation (pas neuf conceptuellement, mais rarement utilisé dans l'IT). On assiste donc a une industrialisation des services. Après le reste c'est du marketing pour le grand public ou pour certains CTO qui n'ont pas encore saisi l'impact de tel solutions.

Vi, je sais, j'ai utilisé du PaaS et de l'IaaS en entreprise. Je sais aussi que stockage / traitement sont souvent découplés, mais la sodomie de diptères de notre ami zig et puce est juste ridicule.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
"ridicule" si on oublie les intentions et/ou perversités sous-jacentes...
si on les prends en compte, ça en devient "nauséabond" et disqualifiant.

+ les propos de Wozniak ramènent à la propriété de SOI en ligne & on the cloud, détail...
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
milord, le 06/08/2012 - 16:29

Vi, je sais, j'ai utilisé du PaaS et de l'IaaS en entreprise. Je sais aussi que stockage / traitement sont souvent découplés, mais la sodomie de diptères de notre ami zig et puce est juste ridicule.

La dessus, je ne dis pas le contraire.....
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Fleur fanée ou Pffffetti ou autres assimilés, pourvu qu'aucun "installé des hémicycles aplatis" ne vous pose de questions sur ces sujets, hein?
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
tass_, le 06/08/2012 - 16:29

On distingue sur nos machines la mémoire et le stockage (généralement de la RAM et un disque dur) que par soucis de performances justement, théoriquement les deux pourraient être confondus.


Oui théoriquement on peut confondre les deux. Masi donc tu es d'accord que théoriquement on peut séparer processing et mémoire/stockage/what else... même si cela n'est pas le plus efficace non plus, comme toujours dans ces cas la solution se trouve dans la mesure, et dans la mixité des solutions. Et dans ce cas faire appel a des types de "cloud" différent prends alors tout son sens.
[message édité par The F0x le 06/08/2012 à 17:11 ]
Inscrit le 06/08/2012
4 messages publiés
Mais "quelle solution" ? Le prix des avantages du cloud est il de perdre la propriété de ses données ?
Il y a pourtant une solution, que meme un geek n'ose évoquer : avoir son propre serveur web avec ses propres services web qui tournent sur ses propres données.
Aller dans le cloud ne veut pas dire aller chez des prestataires de services. Le point clé c'est l'ubiquité, ce n'est pas de passer par un tiers.
Alors vous me direz : c'est gentil mais se configurer son propre serveur est inenvisageable. C'est tout l'enjeu de notre projet "Cozy Cloud" qui vise à proposer une plate-forme qui soit aux serveurs ce que iOs a été aux smartphone. Cozy pourra être auto hébergé, mais vous pourrez passer par des hébergeurs (et non pas des régies publicitaires... :-)
Vous voulez un robot qui récupère automatiquement vos relevés bancaire ou vos factures ? Besoin d'un serveur mail, gestionnaire de contact, agenda, solution de partage de photo, le tout accessible et synchronisé sur tous vos téléphones tablettes portables ? Et vous voulez que toutes ces données restent "chez vous" : Cozy est fait pour vous. Toute la configuration se fait via un "market place" applicatif qui déploie vos services sur votre serveur automatiquement.
Cozy sera l'équivalent de votre ancien pc de bureau en terme de fonctions et de propriété, mais "in the cloud".
Pour le moment nous sommes en béta privée et n'avons rien de visible mais d'ici quelques semaine ce ne sera plus le cas.
Au passage, on cherche des gens passionnés pour travailler avec nous (nous sommes 2 à plein temps depuis le 01/01/12, 9 stagiaires et retenus par l'incubateur Télécom Paristech) : contactez moi si vous voulez des info !
Benjamin ANDRE 06 86 25 36 66 - ben[at]mycozycloud[pt]com
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
benibur, le 06/08/2012 - 17:53
Mais "quelle solution" ? Le prix des avantages du cloud est il de perdre la propriété de ses données ?
Il y a pourtant une solution, que meme un geek n'ose évoquer : avoir son propre serveur web avec ses propres services web qui tournent sur ses propres données.
Aller dans le cloud ne veut pas dire aller chez des prestataires de services. Le point clé c'est l'ubiquité, ce n'est pas de passer par un tiers.
Alors vous me direz : c'est gentil mais se configurer son propre serveur est inenvisageable. C'est tout l'enjeu de notre projet "Cozy Cloud" qui vise à proposer une plate-forme qui soit aux serveurs ce que iOs a été aux smartphone. Cozy pourra être auto hébergé, mais vous pourrez passer par des hébergeurs (et non pas des régies publicitaires... :-)
Vous voulez un robot qui récupère automatiquement vos relevés bancaire ou vos factures ? Besoin d'un serveur mail, gestionnaire de contact, agenda, solution de partage de photo, le tout accessible et synchronisé sur tous vos téléphones tablettes portables ? Et vous voulez que toutes ces données restent "chez vous" : Cozy est fait pour vous. Toute la configuration se fait via un "market place" applicatif qui déploie vos services sur votre serveur automatiquement.
Cozy sera l'équivalent de votre ancien pc de bureau en terme de fonctions et de propriété, mais "in the cloud".
Pour le moment nous sommes en béta privée et n'avons rien de visible mais d'ici quelques semaine ce ne sera plus le cas.
Au passage, on cherche des gens passionnés pour travailler avec nous (nous sommes 2 à plein temps depuis le 01/01/12, 9 stagiaires et retenus par l'incubateur Télécom Paristech) : contactez moi si vous voulez des info !
Benjamin ANDRE 06 86 25 36 66 - ben[at]mycozycloud[pt]com


Bonsoir.

Question bête, probablement...
comment Cozy gère t'il le fait que de son disptacheur aux serveurs personnels les data sont intermédiarisées, donc accessibles et "utilisables"?
Inscrit le 06/08/2012
4 messages publiés
Amicalement, le 06/08/2012 - 18:11

comment Cozy gère t'il le fait que de son disptacheur aux serveurs personnels les data sont intermédiarisées, donc accessibles et "utilisables"?


pas sûr de comprendre : de quel "dispatcheur" parlez vous ?
Les données cozy sont sur le serveur qui est votre propriété. Pour accéder aux données sur le serveur il faut passer par un client, web ou lourd, sur lequel vous vous identifiez. Aucune données accessibles et utilisable à aucun moment si ce n'est vous. Comme sur votre pc.
Mais je n'ai peut être pas compris la question...
Inscrit le 11/06/2012
6 messages publiés
Mais "quelle solution" ? Le prix des avantages du cloud est il de perdre la propriété de ses données ?
Il y a pourtant une solution, que meme un geek n'ose évoquer : avoir son propre serveur web avec ses propres services web qui tournent sur ses propres données.
Aller dans le cloud ne veut pas dire aller chez des prestataires de services. Le point clé c'est l'ubiquité, ce n'est pas de passer par un tiers.
Alors vous me direz : c'est gentil mais se configurer son propre serveur est inenvisageable. C'est tout l'enjeu de notre projet "Cozy Cloud" qui vise à proposer une plate-forme qui soit aux serveurs ce que iOs a été aux smartphone. Cozy pourra être auto hébergé, mais vous pourrez passer par des hébergeurs (et non pas des régies publicitaires... :-)
Vous voulez un robot qui récupère automatiquement vos relevés bancaire ou vos factures ? Besoin d'un serveur mail, gestionnaire de contact, agenda, solution de partage de photo, le tout accessible et synchronisé sur tous vos téléphones tablettes portables ? Et vous voulez que toutes ces données restent "chez vous" : Cozy est fait pour vous. Toute la configuration se fait via un "market place" applicatif qui déploie vos services sur votre serveur automatiquement.
Cozy sera l'équivalent de votre ancien pc de bureau en terme de fonctions et de propriété, mais "in the cloud".
Pour le moment nous sommes en béta privée et n'avons rien de visible mais d'ici quelques semaine ce ne sera plus le cas.
Au passage, on cherche des gens passionnés pour travailler avec nous (nous sommes 2 à plein temps depuis le 01/01/12, 9 stagiaires et retenus par l'incubateur Télécom Paristech) : contactez moi si vous voulez des info !
Benjamin ANDRE 06 86 25 36 66 - ben[at]mycozycloud[pt]com


C'est exactement ce à quoi je faisait allusion lorsque j'évoquais le "cloud personnel".
Le truc, c'est qu'à part quelques informaticiens/geek, personne n'a envie d'avoir une machine qui tourne 24/24h chez soit. Et mettre chez un hébergeur qui à forcément un coup si on veut un service avec un minimum de qualité.

Du coup, comment répondez-vous à ça ?

Pour moi, la solution serait d'avoir ce type de service intégré à une box (directement celle d'un FAI, ou plateforme multimédia ou la faire vous même)
Inscrit le 06/08/2012
4 messages publiés
Nous avons plusieurs niveaux de réponse à votre question :

1/ le coût de l'hébergement : vous avez raison, il faut pouvoir héberger à faible coût. Or e moindre serveur, meme virtuel ultra peut puissant, ça coute cher. La difficulté vient de ce que classiquement on considère un serveur comme étant un système d'exploitation qui s'éxécute sur une machine. Dans cette perspective, impossible en effet de faire chuter les prix de l'hébergement. Nous avons une approche différente et nous proposons d'architecturer notre serveur comme étant un PAAS. C'est un peu technique, mais en résumé nous obtenons une architecture qui peut à la fois être auto hébergée et hébergée efficacement sur un cluster mutualisé, c'est à dire à un coût très faible (plusieurs milliers d'utilisateurs sur une machine).

2/ personne ne veut avoir de machine chez soit allumée 24h/24h : vrai, mais bientôt un téléphone portable sera assez puissant (1Go de RAm, quadriprocesseur à 1Ghz...) : la consommation et nuisance sonore deviennent de plus en plus faibles (avez vous entendu parler du phénomène des "plugs" dont le précurseur est la sheevaplug ?). Nous prévoyons de distribuer notre propre hardware adapté à notre besoin spécifique (qui du point de vue hard n'est pas le meme qu'un NAS).

Benjamin ANDRE
Inscrit le 10/07/2008
3278 messages publiés
PXL, le 06/08/2012 - 11:14
Il y a 40 ans, lorsque Kenneth Thomson commençait à développer Unix, c'était justement pour les problèmes du "tout centralisé" avec les terminaux connectés au serveurs.


Il faut laisser les amnésiques refaire les erreurs du passé. Le "cloud" au sens grand-public (DropBox, SkyDrive, GDrive...) montre une bien curieuse absence de standardisation de protocole, vous ne trouvez pas?
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 06/08/2012 à 23:46
manbu, le 06/08/2012 - 11:28
X
[message édité par ze_katt le 06/08/2012 à 23:49 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Mais "quelle solution" ? Le prix des avantages du cloud est il de perdre la propriété de ses données ?
Il y a pourtant une solution, que meme un geek n'ose évoquer : avoir son propre serveur web avec ses propres services web qui tournent sur ses propres données.
Aller dans le cloud ne veut pas dire aller chez des prestataires de services. Le point clé c'est l'ubiquité, ce n'est pas de passer par un tiers.
Alors vous me direz : c'est gentil mais se configurer son propre serveur est inenvisageable. C'est tout l'enjeu de notre projet "Cozy Cloud" qui vise à proposer une plate-forme qui soit aux serveurs ce que iOs a été aux smartphone. Cozy pourra être auto hébergé, mais vous pourrez passer par des hébergeurs (et non pas des régies publicitaires... :-)
Vous voulez un robot qui récupère automatiquement vos relevés bancaire ou vos factures ? Besoin d'un serveur mail, gestionnaire de contact, agenda, solution de partage de photo, le tout accessible et synchronisé sur tous vos téléphones tablettes portables ? Et vous voulez que toutes ces données restent "chez vous" : Cozy est fait pour vous. Toute la configuration se fait via un "market place" applicatif qui déploie vos services sur votre serveur automatiquement.
Cozy sera l'équivalent de votre ancien pc de bureau en terme de fonctions et de propriété, mais "in the cloud".
Pour le moment nous sommes en béta privée et n'avons rien de visible mais d'ici quelques semaine ce ne sera plus le cas.
Au passage, on cherche des gens passionnés pour travailler avec nous (nous sommes 2 à plein temps depuis le 01/01/12, 9 stagiaires et retenus par l'incubateur Télécom Paristech) : contactez moi si vous voulez des info !
Benjamin ANDRE 06 86 25 36 66 - ben[at]mycozycloud[pt]com


C'est exactement ce à quoi je faisait allusion lorsque j'évoquais le "cloud personnel".
Le truc, c'est qu'à part quelques informaticiens/geek, personne n'a envie d'avoir une machine qui tourne 24/24h chez soit.


Justement, c'est peut-être à le problème. Puisqu'aujourd'hui la plupart des gens et des entreprises, sous nos latitudes, sont connectés, on pourrait peut-être maintenant insister sur l'apprentissage du web et l'opportunité de rester totalement maître de ses données, échapper à toute cession forcée des contenus, en bénéficiant des aspects pratiques du cloud. De toutes façons, l'avenir est à la réappropriation des moyens de produire sa propre énergie, de recycler ses propres déchets, smart gris, etc, et l'idée d'avoir un serveur chez soi ne m'a jamais semble incongrue. Et je suis pas un geek, loin de là. L'idée que la multiplication de clouds perso gêne les gros groupes qui sont en train de tout basculer dans (leurs) nuages me plaît assez...

ça a l'air intéressant à première vue leur Cozy truc, j'irai jeter un oeil. En tous cas j'aime bien l'approche sur l'ubiquité, qui part du principal, la virtualisation, pour écarter les problèmes, la centralisation et la dépendance vis-à-vis des prestataires, tout en permettant facilement la réinternalisation.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Putain de clavier.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Un truc intéressant à lire chez reflets, direct from Chemla, concernant le cloud et d'autres trucs :
http://reflets.info/...es-voleurs-2-0/

See U
Inscrit le 14/07/2004
7757 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 07/08/2012 à 11:54
Amicalement, le 07/08/2012 - 11:46
Un truc intéressant à lire chez reflets, direct from Chemla, concernant le cloud et d'autres trucs :
http://reflets.info/...es-voleurs-2-0/

See U

tu vas nous refiler ce lien combien de fois ?
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
2 fois flob, pas plus.
C'est trop, étant donnée la qualité du contenu linké...?
Inscrit le 06/08/2012
4 messages publiés
U., le 07/08/2012 - 00:09

ça a l'air intéressant à première vue leur Cozy truc, j'irai jeter un oeil. En tous cas j'aime bien l'approche sur l'ubiquité, qui part du principal, la virtualisation, pour écarter les problèmes, la centralisation et la dépendance vis-à-vis des prestataires, tout en permettant facilement la réinternalisation.


Pour le moment nous n'avons rien de visible, tout juste une page où laisser un email pour que l'on vous informe des prochaines ouvertures en béta. Pour le moment nous avons des fondations à creuser, pas trop le temps de travailler la dimension comm ... Mais ça va changer dès cet automne !
http://blog.mycozycloud.com/

ps : bravo pour la reformulation de notre démarche, je me suis permis de copier cette phrase dans mes notes...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Cool, votre projet m'intéresse, je vais aller mater ça de plus près.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9