L'enquête conduite par Samsung et Fire Investigations UK a conclu que pour subir de pareils dégâts, le smartphone Galaxy S3 endommagé par les flammes a été confronté à une forte source d'énergie externe. Le rapport retient la piste du four à micro-ondes. Sans la confirmer directement, le propriétaire du smartphone a toutefois admis que le souci trouve son origine dans une "erreur humaine".

Le mystère de l’inflammation du Galaxy S3 est résolu. Samsung a publié ce week-end les conclusions de son enquête, menée en partenariat avec l’entreprise Fire Investigations UK. Elles sont limpides : la source d’énergie responsable de cet incident provient de l’extérieur du téléphone. Ce n’est pas le support pour GPS qui a causé le départ de feu. C’est un four à micro-ondes.

C’est en tout cas la piste retenue par l’entreprise sud-coréenne, qui conclut que seul un four à micro-ondes peut entraîner des dégâts de cette nature. Il ne s’agit donc pas officiellement d’une malfaçon. « La source d’énergie responsable de la surchauffe trouve son origine hors de l’appareil. Celui-ci n’était pas responsable du départ de feu » qui a brûlé l’intérieur du mobile et détruit le port micro-USB.

Sans confirmer directement cette théorie, le propriétaire du mobile qui avait témoigné de sa mésaventure sur le forum irlandais Boards.ie a néanmoins reconnu que le problème ne venait ni du téléphone lui-même ni d’un (mauvais) branchement sur un support GPS de voiture.

Selon le message mis à jour, le responsable de la dégradation du téléphone est l’un de ses proches. Le Galaxy S3 aurait été en contact de l’eau, poussant vraisemblablement le fautif à essayer de le sécher au four à micro-ondes. C’est en tout cas ce que l’on peut en déduire à la lecture des explications, l’auteur ne souhaitant pas s’étendre davantage sur l’incident.

Dans le manuel de l’utilisateur (.pdf), Samsung déconseille vivement de poser une batterie ou un appareil mobile à l’intérieur ou au-dessus d’appareils chauffants, tels que des fours à micro-ondes, des cuisinières ou des radiateurs. « En cas de surchauffe, la batterie peut exploser« . L’entreprise explique un peu plus loin que « la batterie peut couler » et « l’appareil peut surchauffer et causer un incendie« .

(cliquez sur la capture d’écran pour la voir en taille réelle)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés