Après Wanadoo, Neuf Telecom lancera lui aussi un magnétoscope numérique pour son bouquet de TV par ADSL. Placée au centre de l'offre du FAI, la télévision devrait également se développer en 2006 vers la haute-définition et l'interactivité.

La semaine dernière Free a annoncé qu’ils rendraient le flux vidéo de leur bouquet ADSL lisible directement depuis l’écran de l’ordinateur. Nous imaginions alors que « Free souhaite faire de nos PC des sortes de TiVo, ces magnetoscopes numériques très en vogue aux Etats-Unis« . Et bien c’est tout le projet de Neuf Telecom, qui souhaite en effet s’emparer de la puissance et du stockage de nos ordinateurs pour éviter aux abonnés d’investir plusieurs centaines d’euros dans un appareil dédié non évolutif. A l’aide de MP9 Premium, une version améliorée de leur Media Center maison, les clients du groupe Neuf Cegetel pourront ainsi enregistrer des émissions de télévision sur le disque dur de leur ordinateur, lesquelles seront cryptées pour éviter leur copie et satisfaire les patrons de chaînes.

En tout cas tant que la clé de décryptage, stockée sur le décodeur numérique du FAI, ne sera pas découverte.

En route vers la convergence
Il y a de nombreux mois, Free avait fait circuler la rumeur d’un grand projet autour de la Freebox, dont le nom de code était « Armaggedon ». Ce projet devait rassembler en un service unique les trois composantes du triple-play : télévision, internet et téléphonie. Mais il semble que le fournisseur d’accès a pris beaucoup de retard dans ce qui devait être révolutionnaire pour les abonnés, et Neuf Telecom s’apprête à voler la vedette au FAI.

« D’ici au mois de janvier, les utilisateurs de neuf TV auront le loisir de faire de la visiophonie en plein écran sur leur téléviseur« , rapporte ainsi Guillaume Deleurence sur 01Net. Muni d’une webcam et d’un téléphone reliés à la Neufbox, les abonnés pourront parler à leurs interlocuteurs tout en admirant leurs nuisettes (nous ne sommes plus très loin du vidéophone imaginé par Robert Zemeckis dans Retour vers le futur…). Des flux RSS et des informations telles que la météo ou l’horoscope seront également accessibles directement depuis l’écran de la télévision, qui devrait également profiter de la haute-définition notamment lors de la Coupe du Monde de Football.

Neuf Telecom rejoint ainsi le projet Armaggedon de Free, à une différence près. Là où Neuf se sert de solutions propriétaires avec son lecteur MP9, Free se repose sur les développements libres de la communauté avec son Freeplayer basé sur le code de VideoLAN. Toutes les fonctions (vidéophonie exceptée) de Neuf Telecom sont déjà accessibles ou le seront bientôt par l’intermédiaire des versions dérivées de Freeplayer. Mais lorsqu’il s’agit d’attirer le grand public vers les outils de convergence, les solutions propriétaires de Neuf sont sans doute plus efficaces.

C’est toute la bataille entre Microsoft et Linux que l’on retrouve dans la bataille des deux FAI…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés