Du temps de Steve Jobs, Apple n'a jamais voulu entendre parler d'un iPad doté d'une diagonale d'écran de 7 pouces. La ligne fixée par l'ancien gourou d'Apple pourrait néanmoins être franchie cette année. Un faisceau d'indices laisse penser que la firme de Cupertino envisage très sérieusement de lancer un "iPad Mini" pour contrer la progression des tablettes 7".

Lorsque Steve Jobs était encore aux commandes, Apple n’a jamais montré le moindre signe d’intérêt à l’égard des tablettes tactiles dont la diagonale d’écran est inférieure à 9,7 pouces. « Il y a des limites claires sur l’agencement des éléments visibles à l’écran pour conserver une capacité tactile précise. Nous pensons que l’écran de 10 pouces est le minimum requis« , analysait-il deux ans auparavant.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Steve Jobs est parti et la concurrence se montre toujours plus entreprenante. Le nouveau PDG du groupe, Tim Cook, doit prendre en considération l’arrivée de produits comme le Kindle Fire, certains modèles conçus par Samsung dans la famille des Galaxy Tab et, plus récemment, le Nexus 7 de Google. D’autant que tous ces produits ont une diagonale d’écran de 7 pouces.

Suffisant pour obliger Apple à revoir ses plans ? Bloomberg le pense. Selon deux sources internes contactées par le site américain, la firme de Cupertino planche sur un « Nexus killer » pour venir directement saper les efforts d’Amazon, Samsung et, surtout, Google dans ce marché. La conception de cet « iPad Mini » serait même suffisamment avancée pour sortir avant la fin de l’année.

Cet iPad disposerait donc d’un écran tactile d’une diagonale de 7 ou 8 pouces. Il n’aurait pas la capacité d’afficher des graphismes HD, serait incompatible avec la 4G (américaine) et aurait des caractéristiques techniques moindres par rapport aux précédents modèles de la gamme. Des sacrifices nécessaires pour que le prix de vente de cet (encore hypothétique) iPad Mini s’aligne avec celui du Nexus 7.

Apple n’a pas voulu commenter les informations recueillies par Bloomberg. Mais les sources de ce dernier assurent que l’annonce de l’iPad Mini se fera en octobre.

Depuis 2010, l’iPad a clairement dominé le marché des tablettes numériques. D’après Gartner, Apple contrôle plus de 60 % de parts de marché dans le monde. Mais les appareils sous Android sont en plein boom. Le lancement de liPad Mini aurait l’avantage de couvrir le secteur à bas coût des tablettes tactiles (moins de 300 euros) tout en entravant le développement de la concurrence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés