Outre les lunettes Google Glass qui ont fait sensation, la firme de Mountain View a présenté mercredi soir deux autres appareils qui montrent que Google s’installe comme une entreprise capable de produire du hardware séduisant, en concurrent direct d’Apple et Microsoft.

Le premier des produits était attendu, et n’a créé aucune surprise. Il s’agit de la tablette Nexus 7, dotée d’un écran 7 pouces d’une résolution de 1280×800, d’un processeur Tegra 3 quadruple-coeur, d’une caméra frontale, et de modules Wi-Fi, Bluetooth et NFC. Le tout équipé d’Android 4.1, et vendu à seulement 199 dollars pour la version 8 Go.

Le deuxième a en revanche créé la surprise. Alors que l’on ne l’attendait pas sur ce segment, Google a annoncé le lancement d’une station de streaming connectée, en forme de sphère, baptisée Nexus Q. La boule noire cerclée d’un bandeau lumineux se relie directement sur un téléviseur ou sur des enceintes, et délivre le son ou la vidéo délivré en streaming depuis l’espace de cloud de Google. Son prix de 299 dollars paraît élevé pour ce qui n’est qu’un récepteur/transmetteur, mais Google a vanté mercredi le fait qu’il soit intégralement conçu et fabriqué aux USA. Une forme de patriotisme économique de circonstances.

Contacté par Numerama, Google France nous indique ne pas encore avoir de visibilité sur la date de disponibilité de la tablette Nexus 7 et de la station Nexus Q, ni d’information sur son prix de vente en France. S’il est certain que la première sera bien commercialisée en France, rien n’est encore sûr s’agissant du Nexus Q, qui devrait probablement faire d’abord ses preuves sur le marché américain avant d’être lancé mondialement.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos