Sony BMG a indiqué hier que l'ensemble des CD contenant la protection XCP seraient rappelés et échangés par des CD non protégés contre la copie.

C’est une initiative coûteuse aussi bien sur le plan financier (il faut gérer les retours et presser de nouveaux CD) que sur le plan moral. En annonçant qu’elle va lancer « un programme qui permettra aux clients d’échanger n’importe quel CD avec le logiciel XCP contre le même CD sans protection contre la copie« , Sony donne raison à toutes les critiques qu’elle essuie depuis la révélation de l’affaire. La maison de disques demande également à tous ses partenaires de distribution de retirer de leurs étals et de leurs inventaires les CD invendus qui contiennent la protection XCP.

Aucun des responsables de Sony BMG que nous avons pu joindre par téléphone ce matin n’a su nous confirmer la présence de tels CD sur le marché français ni nous indiquer si une procédure de retour serait également mise en place pour la France. Nous attendons cependant des informations complémentaires que nous ne manquerons pas de relayer, le cas échéant. (voir mise à jour ci-dessous)

Selon l’Electronic Frontier Foundation, les CD suivants seraient concernés par XCP, au moins sur le marché américain :

Trey Anastasio, Shine (Columbia)
Celine Dion, On ne Change Pas (Epic)
Neil Diamond, 12 Songs (Columbia)
Our Lady Peace, Healthy in Paranoid Times (Columbia)
Chris Botti, To Love Again (Columbia)
Van Zant, Get Right with the Man (Columbia)
Switchfoot, Nothing is Sound (Columbia)
The Coral, The Invisible Invasion (Columbia)
Acceptance, Phantoms (Columbia)
Susie Suh, Susie Suh (Epic)
Amerie, Touch (Columbia)
Life of Agony, Broken Valley (Epic)
Horace Silver Quintet, Silver’s Blue (Epic Legacy)
Gerry Mulligan, Jeru (Columbia Legacy)
Dexter Gordon, Manhattan Symphonie (Columbia Legacy)
The Bad Plus, Suspicious Activity (Columbia)
The Dead 60s, The Dead 60s (Epic)
Dion, The Essential Dion (Columbia Legacy)
Natasha Bedingfield, Unwritten (Epic)
Ricky Martin, Life (Columbia)

Sony BMG devrait peut-être suivre l’exemple d’Universal Music qui n’a jamais imposé de protection anti-copie sur ses CD, et qui a pourtant vu son chiffre d’affaires grimper encore cette année…

Mise à jour :

La direction de Sony BMG nous a indiqué que « aucun des produits français ne sont concernés par la protection XCP« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés