Comme en Sarre et à Berlin, le Parti Pirate allemand a une nouvelle fois enregistré une victoire électorale dans le Land de Schleswig-Holstein, où il arrive en quatrième position avec 8,2 % des voix. Un score qui lui permet d'avoir plusieurs élus au parlement de l'Etat-région.

Le Parti Pirate enchaîne les bonnes nouvelles sur les fronts électoraux. Dimanche, alors que les Français élisaient leur nouveau président de la République, les électeurs du Land de Schleswig-Holstein, au nord de l’Allemagne, avaient également rendez-vous aux urnes pour élire les représentants de leur parlement régional. Et à cette occasion, le Parti Pirate a réuni 8,2 % des voix, ce qui lui permet d’envoyer 6 élus au parlement de Schleswig-Holstein.

Dans cette région pauvre qui compte 2,8 millions d’habitants, le Parti Pirate fait beaucoup mieux que Die Linke (2,3 %), le parti d’extrême gauche, qui n’obtient pas les voix nécessaires à sa présence au parlement.

« Le succès électoral en Schleswig-Holstein montre que les pirates offrent aux citoyens les bons concepts« , s’est félicité Bernd Schloemer, le président du Parti Pirate allemand. Selon lui, le score du PP représente « l’échec des partis établis qui ne parviennent pas à laisser les citoyens participer aux évènements politiques« , alors que les piratent « offrent aux gens de ce pays qui veulent participer sérieusement à la politique, une réelle alternative« . Le Parti Pirate serait arrivé en tête parmi les électeurs qui votaient pour la première fois.

C’est déjà la troisième fois de suite que le Parti Pirate allemand s’impose comme une force importante dans les élections des Etats-régions qui composent l’Allemagne. L’an dernier, le Piraten Partei avait remporté 9 % des voix à Berlin. Plus récemment, au moins de mars, il a réalisé un score de 7,5 % dans le land de Sarre.

Avec ces scores, le Parti Pirate s’installe comme la quatrième force politique du pays, à moins d’un an et demi des élections législatives. Au niveau national, les sondages allemands placent la jeune formation politique autour de 12 % des voix, au coude-à-coude avec les Verts. Et plus il continuera à enregistrer des victoires électorales, plus sa crédibilité augmentera.

Dans une semaine, ce sont les habitants du Land de Rhénanie du Nord Westphalie qui auront à s’exprimer.

En France, le Parti Pirate prépare les élections législatives dont le premier tour sera organisé dans 5 semaines. Mais il a fort à faire. Selon un récent sondage, seuls 12 % des Français connaîtraient le Parti Pirate.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés