Samsung continue de survoler le secteur des smartphones. Le groupe sud-coréen a vendu plus de 44,5 millions d'unités au cours du premier trimestre, alors que son rival le plus sérieux, Apple, n'en a écoulé que 35,1 millions. Cette performance commerciale a largement contribué à faire de Samsung le numéro un du mobile, smartphones et mobiles confondus.

Nul doute que Samsung se souviendra très longtemps de ce premier trimestre 2012. Non content d’avoir dépassé Nokia sur le terrain des téléphones mobiles, mettant ainsi fin à quatorze ans de règne du constructeur finlandais, le groupe sud-coréen a aussi largement remporté son duel face à Apple dans le secteur plus spécifique des smartphones. La victoire est totale pour Samsung.

Aujourd’hui, l’écart entre les deux entreprises est d’un peu moins de 10 millions de smartphones. Lors de la présentation de ses résultats financiers, Apple a fait savoir que 35,1 millions d’iPhone ont été vendus au cours du premier trimestre 2012. De son côté, Samsung a écoulé 44,5 millions d’appareils sur les trois premiers mois de l’année. Et avec le Galaxy S3 et le futur Google Nexus, Samsung peut être confiant pour la suite.

Si l’évènement est historique pour Samsung, qui parvient non seulement à doubler Nokia sur les mobiles et à tenir à distance Apple sur les smartphones, les premiers signaux de cette tendance sont apparus dès 2011. Rappelons en effet que le constructeur asiatique avait déjà atteint la première marche du podium en France et doublé Apple au cours du troisième trimestre sur le marché mondial.

Sur le terrain des smartphones, la compétition se réduit de plus en plus à un duel entre les deux géants de l’électronique. Une étude récente a estimé que ce secteur allait rapporter 242,8 milliards de dollars aux industriels en 2012. Mais ce sont surtout Apple et Samsung qui en profiteront, puisque les deux fabricants devraient se partager 90 % des gains attendus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés