C'est d'habitude l'inverse. Les prestigieuses encyclopédies papier comme Universalis ou Britannica sont numérisées pour ensuite apparaître en ligne. Mais la célèbre encyclopédie collaborative Wikipedia, elle, pourrait s'extraire du net pour être couchée sur le papier en 2006...

Le projet de « papiérisation » de Wikipedia tient à coeur son fondateur, Jimmy Wales. « J’ai toujours aimé l’idée d’être imprimé parce qu’une grande partie de notre raison d’être est de disséminer la connaissance à travers le monde et non pas seulement auprès des gens qui ont le haut débit« , indique ainsi Wales à Reuters.

La version papier de Wikipedia serait distribuée dans les pays en voie de développement, et des versions CD et DVD pourraient également être distribuées pour permettre une consultation multimédia de l’encyclopédie sans être avoir besoin d’être relié à Internet.

Il faut cependant encore beaucoup travailler, notamment avec les éditeurs, pour choisir les sujets couverts et déterminer le meilleur mode de financement de l’opération. Les articles, écrits et corrigés constamment par les internautes du monde entier, seront sans doute vérifiés pour éviter les plus grosses erreurs. Là où Internet permet les corrections, le papier fige le contenu pour l’éternité. Un projet de mise sur le papier de Wikipedia n’aurait aucun sens s’il s’agit de désinformer les populations locales. La première version papier de Wikipedia ne devrait donc pas arriver avant la mi-2006.

L’édition intégrale (28 volumes) de l’Encyclopedia Universalis coûte près de 3000 euros, tandis que l’Encyclopaedia Britannica (32 volumes) est facturée plus de 1600 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés