La firme de Cupertino a réussi son pari. Apple a annoncé la vente d'un million de vidéos sur sa plateforme iTunes depuis que le service a été lancé le 12 octobre dernier.

Qu’on le veuille ou non, Apple est un véritable moteur de croissance pour les média numériques. Après avoir permis à la musique en ligne de connaître enfin un développement légal significatif, c’est au tour de la vidéo d’être entraînée par la Pomme bleue. En seulement 19 jours, Apple est parvenu à vendre un million de vidéos à 1,99 $ (2,49 euros en France). La performance semble moyenne si on la compare aux résultats de vente en musique, mais elle s’installe sur un marché encore très restreint, avec un catalogue de seulement 2000 œuvres à télécharger. Pour Steve Jobs, pas de doute, « vendre un million de vidéos en moins de 20 jours laisse fortement penser qu’il y a un marché pour les téléchargements légaux de vidéos« . Le patron d’Apple envoie un message fort aux nombreux studios d’Hollywood qui lui ont refusé leur confiance.

Pour le moment seules ABC Disney et Pixar ont signé avec Steve Jobs. Peu surprenant lorsque l’on sait que le patron d’Apple possède plus de 50 % de Pixar et qu’un vieux projet de fusion avec Disney semble revenir au galop depuis le départ de Michael Eisner à la tête du Royaume de Mickey. Cet accord permet à Apple de proposer à la vente des séries télévisées comme Lost ou Desperate Housewives, deux cartons populaires produits et distribués par ABC, et tous les courts-métrages du studio d’animation Pixar. Mais les autres acteurs d’Hollywood demandent à voir et n’ont pas cru au succès d’un modèle économique basé sur la vente de vidéos pour écrans de 2,5 pouces. Ont-ils eu tort ?

C’est sans doute la question qu’ils se posent maintenant qu’Apple a annoncé les premiers résultats du rayon vidéos de sa célèbre boutique en ligne. « Notre prochain défi est d’étendre notre offre de contenus afin que les clients puissent regarder davantage de vidéos sur leurs ordinateurs et sur leurs nouveaux iPods« , prévient ainsi Steve Jobs dans un communiqué. Le très charismatique patron d’Apple reviendra sans doute à la charge pour faire céder les studios et les convaincre qu’Internet est un média à part entière qui ne doit plus souffrir du monopole de la télévision en matière de cinéma.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les meilleures ventes vidéos sur la boutique américaine d’iTunes sont le clip Thriller de Michael Jackson, le court métrage For The Birds de Pixar et un épisode de la série Lost des studios ABC.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés