Samsung, qui fournit les mémoires flash de l'iPod nano et du Shuffle d'Apple, a annoncé ses intentions de concurrencer iTunes en lançant sa propre boutique de musique en ligne en Asie.

De loin la première plateforme musicale au monde, l’iTunes Music Store d’Apple est disponible dans 21 pays, avec un dernier lancement en Australie la semaine dernière. Mais pour le moment, excepté le lancement d’iTunes au Japon, la firme de Cupertino a totalement délaissé le marché asiatique pour se concentrer sur les cultures occidentales qu’elle maîtrise le mieux. Il y a donc une niche à combler pour les acteurs locaux du multimédia.

« Nos produits montrent des résultats très sains en Chine et dans les pays d’Asie du Sud, où les services d’iTunes ne sont pas proposés« , note ainsi Choi Gee-sung, le responsable de la division média de Samsung. Le partenaire d’Apple dans la confection de l’iPod souhaite s’engoufrer dans la brèche et créer un service similaire. « Nous sommes maintenant en discussion avec nos partenaires pour débuter le programme d’un service comme l’iTunes d’Apple. Notre première priorité est d’aider les consommateurs à utiliser facilement nos services« , explique le représentant de Samsung. Le coréen souhaite ainsi reproduire avec les produits de Samsung l’effet de levier qu’a eu le couple iPod/iTunes sur les résultats d’Apple.

Samsung a vendu 1,7 millions de lecteurs MP3 l’an dernier, particulièrement sa gamme Yepp à base de mémoires flash.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés