Finalement Yahoo ne gardera pas le prix aggressif de 5 $ par mois pour son service de musique en ligne Yahoo Music Unlimited. Le coût de l'abonnement à la version portable doublera à partir du 1er novembre.

Le prix de l’abonnement à la version portable du service de musique en ligne illimité de Yahoo passera de 6,99 $ à 11,99 $ sur une base mensuelle, et de 4,99 $ à 9,99 $ sur une base annuelle. Yahoo l’a indiqué à ses abonnés par un simple e-mail adressé dans la nuit de jeudi à vendredi. La version portable de Yahoo Music Unlimited permet aux clients de télécharger autant de chansons qu’ils le souhaitent dans le catalogue de la plateforme, et de les transférer sur un baladeur compatible avec la norme PlaysForSure de Microsoft (Windows Media 10). Les morceaux téléchargés peuvent être lus pendant toute la durée de l’abonnement et deviennent ensuite illisibles, transformant l’habitude d’achat de la musique en un service d’accès payant temporaire à la musique.

En révélant la coupure des négociations entre Microsoft et les majors, le Wall Street Journal expliquait au début du mois que les quatre majors du disque demandent chacune entre 6 et 8 dollars par abonné à un service de musique illimité, soit une enveloppe globale comprise entre 24 et 32 dollars, hors indépendants. Aussi même si l’annonce de Yahoo surprend par sa brutalité, elle ne doit donc pas surprendre sur le fond.

Contrairement à ses concurrents Napster et Rhapsody, qui proposent un tarif différent selon que l’abonné souhaite ou non pouvoir transférer ses titres sur un baladeur, Yahoo joue désormais la garde de l’unité tarifaire. Une seule offre illimitée existe, et tant pis pour l’utilisateur qui ne profite pas de la portabilité de la musique. Yahoo met ainsi fin à une pratique commerciale des plus contestables qui considèrait la portabilité de la musique comme une valeur ajoutée… comme si les CD ou les cassettes se vendaient plus cher lorsqu’ils étaient destinés à être écoutés dans la rue. Dans l’espoir de parvenir à concurrencer l’offre d’iTunes et ses 99 centimes par titre, Yahoo Music permet en outre d’acheter ses morceaux à l’unité, pour 0,79 $ la chanson (66 centimes d’euros).

Quelles offres pour la France ?

Il y a quelques jours, nous indiquions que Yahoo a l’intention de se lancer sur un marché similaire en France dans le courant de l’année 2006. La firme américaine semble suivre le même shéma qu’aux Etats-Unis, en popularisant d’abord son portail musical gratuit « Launch », avant de proposer ses offres payantes aux habitués.

La Fnac est également à l’étude d’un projet d’offre portable illimitée, qui devrait être proposé au début de l’année prochaine, pour un prix compris entre 10 et 15 euros mensuel.

Les autres acteurs comme VirginMega, e-Compil ou OD2 (Wanadoo, Tiscali…) n’ont pas encore annoncé de projet d’offre illimitée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés