Le ministre en charge de l'économie numérique, Éric Besson, va saisir le Conseil national du numérique sur la télévision connectée. Le CNN va devoir rendre un avis sur les conclusions d'un rapport remis en novembre et abordant la question des standards ouverts et de la régulation des contenus.

En novembre dernier, Frédéric Mitterrand et Éric Besson ont reçu les conclusions de la mission conduite par Marc Tessier (Video Futur, ancien président de France Télévisions), Philippe Levrier (membre du CSA, ancien président de France Télévisions), Takis Candilis (Lagardère Entertainment, ancien directeur adjoint de TF1), Jérémie Manigne (SFR) et Martin Rogard (Dailymotion) sur la télévision connectée.

Quatre mois plus tard, le gouvernement va maintenant confier le dossier au Conseil national du numérique afin qu’il délivre un avis sur la convergence à venir entre les téléviseurs et Internet. Il devra en particulier se prononcer sur l’emploi de standards ouverts afin de garantir l’interopérabilité des équipements, mais aussi sur la régulation des contenus.

Le rapport remis aux deux ministres contient en effet des pistes destinées à homogénéiser la réglementation des contenus audiovisuels, ce qui implique les règles de diffusion. Ces réflexions ouvrent ainsi la voie à une régulation par le Conseil supérieur de l’audiovisuel des contenus diffusés par Internet. Cela ferait sens avec le projet de fusion du CSA et de l’Arcep, le premier s’occupant des contenus et le second des tuyaux.

Le ministre en charge de l’économie numérique, Éric Besson, a rappelé que « 30 % des téléviseurs commercialisés en 2011 peuvent être connectés à Internet et 100 % le seront d’ici 2015« . « En outre, le marché des tablettes numériques, toutes connectées, est en forte croissance. Il pourrait atteindre 300 millions d’unités par an dans le monde en 2015« , a-t-il ajouté le ministre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés