L'éditeur Valve travaillerait sur un système ouvert permettant à des industriels de construire des consoles de jeux vidéo basées sur Steam. Une démarche en concurrence directe avec Sony, Microsoft ou Nintendo mais qui semble surtout destinée à gêner Apple et son projet de téléviseur connecté.

Valve est l’éditeur de certains des plus grands succès du jeu vidéo comme Half-Life, Portal ou Counter Strike. Mais la firme édite également Steam, la célèbre plateforme de distribution dématérialisée de jeux en ligne, disponible sur Windows, Mac OS, iOS et Android.

Poussé par l’immense succès du service, Valve travaillerait selon TheVerge sur une console de jeu vidéo s’appuyant sur Steam et dont le nom de code serait « Steam Box ». Ou plus exactement, Valve travaillerait à l’élaboration d’un système ouvert orienté vers Steam, mais exploitable par différents constructeurs, à l’instar de Google avec son Android et son Android Market. Différents partenaires industriels pourraient donc commercialiser leurs propres consoles Steam en utilisant le système de Valve.

Selon les sources de TheVerge, anonymes, la firme aurait communiqué une liste de spécifications techniques à plusieurs fabricants sur laquelle se trouveraient un processeur Core i7, 8 Go de mémoire RAM et une carte graphique NVIDIA. Certains constructeurs pourraient même faire la démonstration de leur appareil dès ce lundi 5 mars à la Game Developers Conference de San Francisco.

Enfin, la Steam Box pourrait être accompagnée d’accessoires, comme le veut toute console de jeux. En effet, Valve a déposé un brevet en mai 2011 sur une manette modulaire que les joueurs pourraient modifier en fonction du jeu auquel ils jouent. Ces accessoires pourraient également se baser sur des mesures biométriques qui offriraient une dimension supplémentaire aux jeux, notamment liée au stress ressenti. Les parties prendraient alors en compte certaines données comme le pouls, la transpiration, etc. (un concept qui intéresse également Sony).

Un système ouvert basé sur Steam permettrait aux développeurs de passer outre les validations de Sony, Microsoft ou Nintendo, avec un environnement très proche du PC qu’ils maîtrisent bien. Mais plus que ces géants du jeu, c’est contre Apple que Valve semble vouloir se battre. S’il se met à distribuer des jeux pour grands écrans sur iTunes, Apple deviendrait en effet un concurrent sérieux de Steam. Son co-fondateur Gabe Newell a d’ailleurs sonné la charge en déclarant qu' »il est clair que le monde se détourne des plate-formes ouvertes. On construit des produits qui attirent les utilisateurs et on contrôle leur accès aux contenus« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés