Entre les défenseurs des droits d'auteur et l'industie hardware, les tensions sont vives. Elles le sont d'autant plus que le constructeur Gateway encourage ses clients à violer la loi en copiant disques et films. Hier, les principaux responsables de l'indutrie se sont réunis pour signer une lettre commune adressée aux maisons de disques et studios de cinéma. Parmi eux, Steve Balmer (Microsoft), Craig Barrett (Intel), et Michael Dell (Dell).

Dans cette lettre, les signataires déclarent accepter de s’asseoir autour d’une table avec les défenseurs de droits d’auteur, mais à la condition que ceux-ci acceptent que tout ne peut pas se résoudre à coups de technologie.
Ils répondent ainsi aux studios qui les accusaient en avril dernier de laisser aveuglément se propager le piratage sur Internet.

Chose intéressante, les industriels ont déclaré que le partage de fichiers était « critique pour les avancées futures de [leur] économie ». Ils ont précisé : « Aucune solution au problème du piratage ne doit compromettre les innovations que cette technologie a à offrir. Les technologies de peer-to-peer constituent une fonctionnalité basique de l’environnement informatique aujourd’hui ».

Ballmer, Barrett, Dell et les autres souhaitent ainsi que les studios portent également leurs efforts sur l’éducation des consommateurs, de nouvelles lois, et sur la manière de distribuer du contenu sur Internet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés