Poursuivi aux États-Unis dans l'affaire de l'Antennagate relative aux problèmes d'antenne de l'iPhone 4, Apple a conclu un accord à l'amiable avec les plaignants. La firme américaine offrira prochainement une compensation aux clients lésés qui prendra la forme d'un dédommagement financier (15 dollars) ou d'un étui de protection.

C’est une épine de moins dans le pied d’Apple. Un an et huit mois après le début de la commercialisation de l’iPhone 4, le groupe américain est parvenu à mettre un terme définitif à l’Antennagate en réglant un recours collectif entamé aux États-Unis. Les clients américains en possession d’un iPhone 4 pourront obtenir d’Apple un remboursement de 15 dollars ou un étui de protection, selon CNET.

Pour prévenir les nombreux détenteurs d’un iPhone 4 de cette prochaine opération, Apple va envoyer un e-mail d’information à ses quelques 25 millions de clients aux États-Unis. Une campagne publicitaire sera également relayée par la presse, via les titres USA Today et Mac World. Les courriers électroniques seront envoyés avant le 30 avril et la période pour se manifester auprès d’Apple sera de 120 jours.

En charge de défendre le recours collectif, qui a rassemblé pas moins de 18 plaintes différentes, l’avocat Ira Rothken a jugé que l’accord passé avec Apple est « équitable, adéquat et raisonnable« . Apple laisse en effet le choix aux utilisateurs lésés le soin de choisir la solution qu’ils préfèrent (de l’argent ou un étui de protection) et dans les deux cas l’avocat estime que les propositions d’Apple sont adaptées au préjudice subi.

La controverse à propos de l’Antennagate, nom donné aux problèmes d’antenne de l’iPhone 4, a été gérée avec maladresse par la firme de Cupertino. Réfutant d’abord tout problème avec le smartphone, Steve Jobs avait d’abord suggéré à ses clients d’apprendre à tenir correctement un téléphone mobile. Sans grand succès, puisque un nombre de croissant de clients se sont plaints à leur tour de la médiocrité de l’antenne.

Soucieux de calmer la polémique et de préserver son image de marque, Apple a reconnu en fin de compte des problèmes de réception et d’émission lors de la prise en main de l’iPhone 4. Pour remédier à ce problème, un correctif logiciel a d’abord été déployé pour modifier l’affichage du signal. Ensuite, Apple a distribué des étuis de protection censés améliorer la propagation des ondes.

Il est ensuite apparu, selon les informations du Wall Street Journal, que les soucis rencontrés avec l’antenne de l’iPhone 4 avaient été discutés en interne entre les ingénieurs de la firme et Steve Jobs lui-même. Il est dit que le patron d’Apple aurait choisi d’ignorer leurs avertissements. Une erreur qui a fait le régal des concurrents de l’entreprise, qui ne se sont pas gênés pour rire des difficultés de l’iPhone 4.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés