Les chinois vont-ils réussir là où les allemands ont pour le moment échoué ? Apparu pendant l'été, le logiciel Sopcast rassemble toutes les promesses du défunt Cybersky-tv. Où comment l'ère de la télévision par P2P semble bien commencée...

SopCastEn avril 2005, un tribunal allemand avait condamné le créateur de Cybersky-Tv (CTV) avant même qu’il ne sorte son logiciel. La chaîne payante Premiere s’était émue de l’annonce du lancement d’un Napster de la télévision qui permettrait à chacun de recevoir et de diffuser les programmes en direct par P2P, et elle avait assigné le développeur en justice pour empêcher la sortie du logiciel. Depuis, CTV ne donne guère de signe de vie mais le site officiel continue d’annoncer une sortie pour ce mois-ci. Le développeur se serait assurer de se mettre à l’abri de la juridiction allemande en faisant distribuer son logiciel de l’étranger.

Mais alors que les yeux étaient rivés sur ce projet allemand très prometteur, c’est à Shangaï que la concurrence s’est montée avec brio. Le logiciel SopCast apparu pendant l’été fonctionne déjà très bien en diffusant certaines chaînes de télévision réputées comme BBC World ou la chaîne de sports ESPN. Il suffit de lancer le logiciel et de double-cliquer sur le nom d’une chaîne pour la regarder en direct, et relayer le flux vidéo vers les autres utilisateurs.

Plus intéressant peut-être à long terme, SopCast permet à chacun de diffuser ses flux vidéos. Nous pourrions donc voir germer des chaînes de télévision amateur exactement comme certaines radios amateur ont vu le jour grâce à des programmes comme Peercast. Tous ces logiciels de diffusion par P2P, comme les wiki, les blogs ou le podcasting, participent à une déconcentration de la diffusion du savoir et de la culture. Bien plus que le piratage, ils permettent à chacun de s’exprimer et d’offrir une voix différente que celle exprimée par les grands groupes professionnels.

Pour le moment SopCast n’est disponible qu’en anglais, mais une version française est prévue après la prochaine mise à jour importante du logiciel. Une API sera également distribuée pour qui veut créer son propre clien ou porter SopCast, par exemple, sous Linux.

Liens :
Télécharger SopCast sur Ratiatum
SopCast sur notre wiki

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés