Selon le Korean Times, la Commission Fédérale du Commerce de Corée pourrait enquêter sur un probable avantage indû accordé par Samsung à Apple.

Les fabricants coréens de lecteurs MP3 avaient déjà des doutes mais l’arrivée de l’iPod nano sur le marché les conforte dans cette idée. Selon leur consortium local, Apple aurait bénéfié de tarifs largement préférentiels sur les mémoires flash vendues par Samsung Electronics. La société aurait ainsi bénéficié d’un prix moitié inférieur à la normale du marché, cassant pour les fabricants locaux toute chance d’être compétitif avec la société américaine.

Kang Chul-kyu, le président de la Commission Fédérale du Commerce, a indiqué à la radio qu’il était prêt à ouvrir une enquête sur l’accord passé entre Apple et Samsung. Il suffirait que le consortium des fabricants coréens demande cet examen, ce qu’ils feront si Samsung refuse de baisser ses prix sur le marché local.

Apple prévoit d’acheter 40 % de la production de mémoires Flash de la compagnie coréenne. Samsung qui doit annoncer 30 % de baisse de ses bénéfices au troisième trimestre compte sur ces ventes pour redynamiser ses résultats financiers. Mais la firme arrive-t-elle encore à dégager une marge sur les contrats octroyés à la Pomme américaine ? Rien n’est moins sûr.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés