Orange va riposter à Free Mobile d'ici la fin de la semaine. L'opérateur mobilise ses troupes afin de contrer les offres du quatrième opérateur, jugées très agressives mais pas innovantes. Orange espère ainsi retenir les clients qui seraient tentés de passer chez Free Mobile.

Branle-bas de combat chez les opérateurs. Suite à la présentation des forfaits Free Mobile, les trois grands de la téléphonie que sont Orange, SFR et Bouygues Télécom s’organisent pour riposter le plus vite possible. Le but ? Dissuader leurs clients de lorgner du côté du quatrième opérateur en leur proposant rapidement des solutions alternatives et attrayantes.

C’est en particulier le cas d’Orange, qui entend mobiliser ses troupes en vue de la bataille. Dans une note interne, obtenue par Electron Libre, épingle l’offre de Free Mobile, dont les « tarifs sont très agressifs » mais « sans innovation sur le marché mobile« . Face au buzz généré par les annonces de Xavier Niel, l’opérateur historique fait savoir que la contre-attaque doit arriver avant ce week-end.

« Pour nous donner les moyens de réagir très vite et répondre aux attentes que ces annonces ont pu faire naître, nous avons préparé des offres qui seront disponibles avant le week-end : Sosh sur le web et des éditions spéciales sous marque Orange pour les services clients et les boutiques. Un plan très volontariste de rétention sera également activé« .

Les équipes de Sosh ont d’ailleurs prévenu la communauté dès mardi que « des réponses concrètes » seront apportées « d’ici la fin de la semaine« . La marque low-cost d’Orange considère que « ce n’est pas qu’une question de prix » et qu’avec l’arrivée de Free Mobile, le dispositif sera ajusté. Toute la question sera donc de savoir à quel niveau Sosh s’alignera sur Free Mobile.

Pour Orange, il est essentiel de faire comprendre à ses clients qu’une offre mobile ne se limite pas à son prix. Dans la note interne, la directrice exécutive d’Orange France relève que « la majorité des clients attend le meilleur rapport qualité / prix et pas seulement les tarifs les plus bas, un accompagnement personnalisés et des services inclus« , à l’image des liens tissés l’an dernier entre l’opérateur et Deezer.

« Nous avons le meilleur réseau, jusqu’à 5 fois plus rapide que nos concurrents sur la data ; avec les succès des enchères 4G, Orange conservera durablement la meilleure couverture et les meilleurs débits« . Manière de rappeler que personne ne sait si la qualité du réseau proposée par Free Mobile sera à la hauteur des attentes, tout comme le service client.

Orange rappelle aussi que son réseau est constitué de 200 sites de centres d’appels, de 1200 boutiques, de 12 000 techniciens afin de répondre aux 30 millions d’abonnés, dont les mamies du Cantal. Des chiffres qui sont impressionnants, mais rappelons que Free se lance à peine et qu’il développera ses forces dans les mois à venir, tout comme Orange à développer les siennes ces dernières années.

La bataille qui s’annonce promet donc d’être sanglante entre les différents opérateurs. Free Mobile parviendra-t-il à séduire énormément d’abonnés dans les prochaines semaines ? Difficile à dire, même si l’attente paraît très forte. Reste que la principale victoire de Free dans le mobile ne sera pas d’avoir des millions d’abonnés, mais d’avoir poussé ses concurrents à bouger et à innover.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés