Le moteur vidéo de Google s'étoffe et se dote désormais d'un lecteur intégré à la page de navigation, pour en faciliter l'utilisation.

Ouvert en janvier dernier, le service de recherche de vidéos de Google a quelque peu déçu par son manque d’ergonomie et notamment par l’impossibilité de visionner les vidéos sans télécharger le plug-in basé sur VLC.

L’erreur est réparée puisque Google propose désormais de visualiser les vidéos directement depuis les pages de résultats, grâce à l’exploitation du format Flash de Macromedia. Les internautes amateurs de contenus vidéo peuvent désormais regarder les vidéos en un clic, et contrôler la lecture grâce aux habituels boutons de navigation (pause, retour en arrière, suivant…). La page des résultats permet également de regarder une prévisualisation de 10 secondes de chaque vidéo.

Vers un Google VOD ?

Google a en outre annoncé hier qu’il diffusait jusqu’à jeudi le premier épisode de la série Everybody Hates Chris, en streaming. Le fait que Google diffuse ainsi le premier épisode d’une série américaine largement acclamée par le public est un signe qui ne doit pas tromper. Après être devenu le premier des moteurs de recherche, la société de Moutain View souhaite désormais s’affirmer comme portail multimédia, et peut-être même comme distributeur de vidéo à la demande (VOD). N’oublions pas que Google possède dans ses tiroirs une technologie concurrente de PayPal (dite Google Wallet), qui serait tout à fait convenue dans l’hypothèse d’une diffusion payante des contenus multimédia…

Le service semble cependant réservé aux Etats-Unis. Avec nos tests réalisés depuis la France, pas moyen de trouver la moindre vidéo regardable dans son intégralité. En nous rendant sur la page créée pour la série, puis en cliquant sur le bouton de lecture, nous sommes immédiatement conduits sur la page d’accueil de Google Video, sans plus d’explication.

Ca n’empêche pas le premier épisode de Everybody Hates Chris d’être déjà disponible sur les réseaux P2P, et ce sans connaître la moindre limitation de frontière…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés