Netflix inquiète les chaînes télévisées européennes. En France, l'arrivée du géant américain de la vidéo à la demande par abonnement a même poussé TF1 et M6 à entamer des discussions dans l'éventualité d'un partenariat. Les deux chaînes pourraient être poussées à lancer une plate-forme commune concurrente de Netflix.

Mise à jour – Les chaînes de télévision françaises peuvent respirer. Ce n'est pas demain que Netflix arrivera dans l'Hexagone.

La société spécialisée dans la vidéo à la demande doit d'abord mettre de l'ordre dans ses comptes afin de poursuivre son expansion internationale.

C'est la priorité que s'est fixée la direction, comme on peut le lire dans une lettre adressée aux questionnaires signalée par ZDNet.

Si Netflix vise toujours le marché français, l'arrivée de la plate-forme ne se fera pas avant le premier trimestre 2013.

Sujet du 17 septembre 2012 – Face aux difficultés croissantes qu'il rencontre en Amérique du Nord, Netflix a effectué une levée de fond le mois dernier afin de se développer à l'international. L'entreprise spécialisée dans la location de DVD par correspondance et dans la vidéo à la demande espère à cette occasion se refaire une santé financière et compenser du même coup la perte récente d'utilisateurs par de nouveaux convertis à l'étranger.

Netflix vise en particulier le marché européen. Dans un communiqué, le directeur financier de la plate-forme avait annoncé que le Royaume-Uni sera l'un des objectifs prioritaires en 2012, permettant au groupe de se constituer une tête de pont sur le Vieux Continent. Mais les ambitions européennes de Netflix ne sont pas vues d'un très bon oeil par les grands acteurs audiovisuels locaux, et notamment français.

Selon l'Express, deux chaînes en particulier s'inquiètent de l'arrivée de Netflix. Il s'agit de TF1 et M6. Les deux sociétés seraient même prêts à s'allier pour proposer un service concurrent suffisamment fort pour contrarier les ambitions de la plate-forme américaine. L'idée serait de proposer un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), à l'image de ce qu'a fait Canal+ avec CanalPlay Infinity.

On ignore si les discussions entre TF1 et M6 sont avancées ou non. Une chose est sûre, la pression est du côté des Français. Le quotidien d'actualité souligne que Netflix a ouvert son siège européen au Luxembourg, ce qui lui permettra de piloter le déploiement du service dans les différents pays de l'Union. Avec plus de 21 millions d'abonnés outre-Atlantique, Netflix affiche clairement ses ambitions.

Reste désormais à savoir si TF1 et M6 fourniront une riposte suffisamment crédible pour faire douter Netflix, car les précédentes tentatives de rapprochement entre les deux chaînes n'ont jamais rien donné. En attendant, la plate-forme US a fait savoir qu'elle allait dépenser jusqu'à 2 milliards de dollars chaque année afin de mettre la main sur des contenus récents, allant des séries télévisées aux longs métrages.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés