D'après la presse américaine, l'un des artistes opposés au clip MegaUpload serait Will.I.Am. Le leader des Black Eyed Peas serait hostile à l'utilisation de son image dans la campagne promotionnelle initiée par l'hébergeur.

Le flou persiste sur les conditions de réalisation du clip de MegaUpload. Selon The Hollywood Reporter, l’un des artistes opposés à la campagne promotionnelle de l’hébergeur serait Will.I.Am, membre du célèbre groupe des Black Eyed Peas. Le site américain indique que l’avocat du chanteur, Ken Hertz, a contacté YouTube la semaine dernière pour lui demander de retirer la vidéo afin qu’elle n’apparaisse plus sur la plate-forme.

« Ken Hertz a dit que son client n’a jamais consenti à la chanson de MegaUpload, comme de nombreux autres artistes qui apparaissent dans la vidéo » écrit The Hollywood Reporter. Manifestement, il semble a priori qu’il s’agisse avant tout d’un problème contractuel entre les différentes parties (Will.I.Am et MegaUpload) que d’une infraction au droit d’auteur à proprement parler. En tout cas, en ce qui concerne Will.I.Am.

Dans la vidéo, Will.I.Am est le premier à chanter, expliquant que lorsqu’il doit envoyer des fichiers à travers le globe, il utilise MegaUpload. Comme nous l’indiquions précédemment, c’est une attitude très étrange que de participer à la communication de l’hébergeur pour ensuite chercher à l’étouffer. Se serait-il rétracté, au risque de violer le contrat passé avec l’hébergeur ?

MegaUpload, qui affirme avoir des autorisations claires et des contrats en bonne et due forme avec les artistes, devrait les rendre publics pour éteindre la polémique. Rappelons enfin que Will.I.Am est sous contrat au sein du label will.i.am Music Group, filiale de la major Universal Music.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés