Annoncée de longue date, la version payante d'µTorrent est maintenant disponible. Celle-ci propose un certain nombre d'avancées par rapport à la version de base. Citons un utilitaire de conversion de fichiers, une protection antivirus et un lecteur multimédia.

C’est un pari audacieux de l’équipe de développement. Apparu en septembre 2005, le logiciel de peer-to-peer µTorrent a toujours été gratuit. Même lorsque le programme a été racheté fin 2006 par BitTorrent Inc, la société fondée par l’inventeur du protocole P2P BitTorrent, Bram Cohen, jamais celui-ci n’est devenu payant, laissant l’internaute profiter librement de toutes ses fonctionnalités.

Une politique qui a pris fin cette semaine. Cinq ans après le rachat d’µTorrent, son propriétaire s’est décidé à changer de stratégie. Il faut dire que le programme est très populaire chez les adeptes des liens BitTorrent. On dénombre en effet plus de 100 millions d’utilisateurs réguliers d’µTorrent, faisant du logiciel l’un des plus populaires du secteur. Comment, dans ces conditions, ne pas être tenté d’en tirer un bénéfice ?

C’est ainsi qu’est né le projet µTorrent Plus. Derrière ce nom se cache ni plus ni moins la déclinaison payante du client de P2P, avec bien entendu quelques fonctionnalités supplémentaires pour justifier les 24,95 dollars annuels que réclame l’éditeur. Célèbre pour sa faible consommation en mémoire vive, µTorrent va donc intégrer dans sa version payante quatre grandes nouveautés.

Une protection antivirus qui vérifiera que chaque fichier téléchargé ne comporte aucun code malveillant. C’est l’entreprise Softwin, connue pour la gamme de logiciel antivirus et anti-spywares BitDefender, qui sera chargée de ce rôle. Un lecteur multimédia haute définition, avec le support des codecs adéquats. Un utilitaire de conversion de fichiers dans différents formats, afin de les emporter sur divers appareils.

Cette fonctionnalité prend en charge le H.264, le MPEG-4, Theora et VP8 pour la vidéo. Du côté du son, µTorrent Plus gère le MP3, l’AAC et l’AC-3. Ces formats permettent de convertir et envoyer des fichiers vers des appareils mobiles (Apple iOS et Google Android) et des consoles de salon (Xbox 360 et PS3). D’autres formats seront supportés au fur et à mesure que les nouvelles versions de l’application sortiront.

La dernière grande nouveauté d’µTorrent Plus vient compléter une fonctionnalité déjà connue des utilisateurs du client P2P. Alors que la version gratuite du programme intègre une interface web permettant une gestion du client à distance, la version payante permet d’accéder à distance aux fichiers téléchargés depuis son poste informatique.

Avec µTorrent Plus, l’éditeur du logiciel prend un gros risque. Il n’est en effet pas du tout certain que ce programme rencontre un grand succès auprès des utilisateurs. Le danger principal pour BitTorrent Inc étant de voir µTorrent Inc circuler sur les réseaux P2P. Mais si les vétérans de BitTorrent se passeront sans aucun problème de cette version, peut-être que les utilisateurs occasionnels pourraient être tentés

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés