La communauté BnFlower, qui compte entre autres membres le président de la fondation Mozilla Europe, Tristan Nitot, vient de sortir une chanson collaborative sous licence Creative Commons. A butiner !

Comme nous l’indique Ignazio Lo Faro, le fondateur de BnFlower, « la musique est le meilleur moyen pour diffuser les idées nouvelles« . L’idée qui sous-tend ainsi Unity, la chanson hymne de la communauté, est une sorte d’altermondialisme pro-universalisme. La musique ne doit pas enfermée dans les intérêts du Capital, mais doit plutôt être libérée et devenir universelle pour atteindre les intérêts du plus grand nombre.

Ils disent universal
Mais pensent au capital
L’universalité,
C’est la planète indé.

Ce titre (.mp3) est l’un des premiers morceaux réalisés via Internet de manière collaborative, entre plusieurs membres d’une même communauté : Bee_human, bee_yohan, Flower_Malin, et Bee_frihd pour le texte, Flower_Mako pour la musique, la prise de son et le mixage, et Ignazio pour la voix et le plaçage des textes.

Bien entendu, Unity est diffusé sous licence Creative Commons pour permettre sa libre distribution. Ignazio nous assure par ailleurs que « la communauté BnFlower, qui vient ainsi en quelque sorte de créer un groupe de musique collaboratif, sortira à l’avenir d’autres morceaux sur ce même modèle« .

Avis aux amateurs, la commaunuté recherche d’ores-et-déjà des volontaires pour poser leurs textes et voix sur des versions étrangères de Unity

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés