Depuis le 13 septembre et jusqu'au 26, les internautes américains amateurs de Depeche Mode peuvent pré-commander le nouvel album du groupe sur iTunes, et être sûrs d'être parmi les premiers à réserver leur place pour aller les voir en concert.

Depuis 1999, l’industrie du disque peste contre le P2P et prétend qu’elle ne peut pas lutter contre la gratuité du partage de musique sur Internet. Tellement convaincue qu’elle n’a pas d’autres solutions, elle a trouvé comme seul remède la répression par voie judiciaire, dont nous venons à nouveau de constater la totale inefficacité.

Elle avait jusqu’à présent oublier un mot d’ordre important : valeur ajoutée.

Comment ajouter de la valeur à l’achat de morceaux sur Internet ?

Certainement pas avec des DRM, qui n’ont jamais convaincu quiconque de se rendre sur les plateformes de téléchargements payants plutôt que de lancer eMule ou BitTorrent ; mais davantage en offrant un service supplémentaire à ceux qui achètent.

C’est ce que Depeche Mode tente de réaliser en associant iTunes et Ticketmaster, le numéro un de la vente de billets de concerts en Amérique du Nord. Depuis mardi, les fans du groupe peuvent se rendre sur la boutique numérique d’Apple pour pré-commander le téléchargement de l’album Playing the Angel, qui paraîtra sous les labels Sire/Reprise Records de Warner. Lors de la pré-commande, un mot de passe est remis pour réserver sa place de concert sur Ticketmaster, pour la tournée qui débutera le 2 novembre.

Le groupe avait déjà été le premier, en 1998, a ouvrir en exclusité les réservations de ses places de concerts à ceux qui achetaient leur compilation The Singles 86-98.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés