Après le marché des tablettes tactiles, Amazon viserait celui des smartphones. Quelques semaines après la sortie du Kindle Fire, des analystes affirment que le géant du commerce électronique sortira l'an prochain son premier téléphone portable.

Amazon va-t-il tenter sa chance dans la téléphonie mobile ? À en croire Techcrunch, le géant du commerce en ligne pourrait lancer un smartphone l’année prochaine. C’est en tout cas l’avis de plusieurs analystes cités par le célèbre blog américain. Ce « Kindle Phone » viendrait compléter l’offre d’Amazon, qui a d’ores et déjà dévoilé cet automne la tablette tactile Kindle Fire.

Pour concevoir ce futur téléphone, Amazon aurait fait appel au géant taïwanais Foxconn et à l’américain Texas Memory Systems (TMS). Les analystes interrogés par Techcrunch pensent que le smartphone embarquera un processeur OMAP 4 du même type que celui qui est actuellement déployé dans les tablettes numériques Kindle Fire. Le smartphone fonctionnera sur les réseaux 3G (HSPA+ / CDMA).

Au niveau du système d’exploitation, aucune surprise ne devrait avoir lieu. C’est Android qui devrait être choisi pour animer le futur Kindle Phone. Une décision qui serait logique, dans la mesure où Amazon utilise déjà cette plate-forme pour équiper son Kindle Fire et qu’il n’a pas de propre plate-forme mobile. Reste désormais à savoir avec quelle version d’Android le Kindle Phone sortira. S’il voit le jour.

Du côté des prix, plusieurs hypothèses circulent. Les analystes estiment toutefois que le mobile sera vendu sous la barre des 300 dollars (environ 220 euros). Amazon ne devrait cependant pas descendre beaucoup plus bas, dans la mesure où les composants du mobile et la fabrication de l’appareil coûteraient au total entre 150 et 170 dollars (entre 110 et 125 dollars).

Amazon peut toutefois tenter de brader son appareil pour se faire très rapidement une place sur le marché des téléphones mobiles. Le secteur étant en effet très concurrentiel, il faudra certainement que le géant du commerce en ligne fournisse un effort important pour s’imposer face à des firmes comme Apple, Samsung, HTC ou encore BlackBerry et Nokia.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés