En concurrence frontale avec Amazon et Apple, la FNAC lance aujourd'hui sa nouvelle liseuse électronique Kobo, qui associe le confort de l'encre E ink à un écran tactile.

Alors que son Fnacbook n’a pas réussi à s’imposer, la FNAC lance aujourd’hui les précommandes de sa nouvelle liseuse de livres électroniques, le Kobo. Vendue 129,90 euros, celle-ci présente le double avantage de gérer de nombreux formats (ePub, PDF, Mobile, TXT, HTML et RTF, ainsi que les formats CBZ et CBR pour les bandes dessinées), et de disposer d’un écran tactile qui rend son utilisation plus intuitive à l’heure des iPad.

Dotée d’une mémoire interne de 2 Go (dont 1 Go pour le système) qui peut être complétée par une carte Micro-SD, la tablette propose un écran monochrome de 6 pouces et un module Wifi qui permet notamment (et bien sûr) l’accès au catalogue de la Fnac. Le magasin affirme ainsi proposer un catalogue de 2 millions de titres, dont 200 000 en Français.

L’appareil est disponible à partir de ce lundi en précommandes. Les adhérents Fnac peuvent en outre bénéficier de 30 euros de réduction sous forme de chèques cadeaux, s’ils font partie des 1000 premiers à la réserver.

Reste à voir si la FNAC saura convaincre en attendant le Kindle Touch, qui n’est pas encore disponible en France. Amazon propose tout de même une Kindle de base à 99 euros, sans écran tactile mais dotée également d’un écran 6 pouces.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés