Eric Schmidt considère Siri comme une innovation majeure et une menace pour Google. La fonctionnalité de commandes vocales de l'iPhone pourrait, en effet, être l'arme thermonucléaire promise par Steve Jobs dans sa biographie.

« Siri d’Apple est une innovation majeure. Accéder aux réponses grâce à la voix sur son iPhone montre les innovations dans la recherche » a dit Eric Schmidt, ex-PDG de Google, devant une commission du Sénat américain qui l’interrogeait sur la position dominante de son moteur de recherche.

Siri permet aux possesseurs d’un iPhone 4S de dicter des commandes qui sont interprétées par le téléphone. Cela inclut également des actions liées à Internet, comme la recherche. Eric Schmidt considère cette fonctionnalité comme une menace pour son moteur, tout comme la recherche sur les réseaux sociaux.

Pour CultOfMac, Siri pourrait d’ailleurs être l’arme thermonucléaire contre Google à laquelle Steve Jobs faisait allusion dans sa biographie. En effet, si pour le moment la bataille a lieu dans les tribunaux, où Apple s’échine à faire interdire des appareils équipés d’Android, Siri pourrait à terme remplacer Google comme moteur de recherche principal d’iOS. Si Siri utilise Google pour trouver le résultat de certaines questions, il se base aussi sur le moteur de recherche heuristique Wolfram-Alpha.

Et Siri pourrait bientôt voir le jour sur iPad ou Mac OS, remplaçant au moins une partie des recherches faites sur le moteur de Mountain View. Yelp ayant déjà été préféré à Google Places pour les recherches faisant référence à des lieux de proximité (restaurants, bars, hôtels…), il pourrait en être de même avec d’autres services comme les cartes, le cloud, ou la messagerie.

Une option permet déjà de définir un autre moteur de recherche pour Siri, et donc de se passer de Google. Apple peut décider d’imposer cette modification avec une prochaine mise à jour de son système et Safari, le système d’exploitation d’Apple, étant largement majoritaire chez les mobinautes, cela pourrait être dommageable pour Google.

Par ailleurs, à propos de Siri, nos confrères d’Electron Libre ont publié une article très pertinent qui explique pourquoi Siri pourrait devenir le DRM ultime pour Apple. « Siri vous prend par la main, pour ne jamais la lâcher. Sa capacité intelligente à vous connaître, vous, et votre environnement est la plus belle des prisons de verre« , écrit EL. Le système sera totalement fermé, et vite indispensable pour qui commencera à s’en servir. D’où l’inquiétude de Google, qui ne devrait pas tarder à proposer ses propres outils concurrents.

Photo cc NobleArc

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés