Après l'arrêt brutal de DVD Decrypter, les auteurs de freewares permettant de recopier des DVD vidéos protégés sont harcelés juridiquement aux USA. En France, au moins jusqu'à l'adoption du projet de loi sur le droit d'auteur dans la société de l'information, il est toujours légal d'en faire une copie à titre personnel. Dans ce cas, le P2P est un allié précieux, mais pas uniquement pour télécharger des DivX...

L’après DVD Decrypter (ce logiciel qui permettait de recopier et d’enlever les protections des DVD originaux sur son disque dur) est délicate pour ceux qui tentent de reprendre la relève dans ce secteur. Mais il leur suffit d’un peu d’ingéniosité pour contourner les objectifs de lois rendues totalement inefficaces.

Dans les nouvelles législations, il est interdit de contourner les dispositifs de protection anti-copie.

Soit.

Dans certains cas, les « pirates » parviennent à copier… en conservant les protections contre la copie (procédé dit « copie 1:1 »). Or s’il est illégal de contourner les protections anticopies d’une œuvre numérique, il n’est littéralement pas interdit de copier sans les contourner…

Mais il y a plus « tordu ».

Aux USA, c’est le DMCA (Digital Millennium Copyright Act), édicté en 1998, qui interdit de contourner et d’enlever les dispositifs anticopies. La loi interdit également de publier des outils permettant de contourner les dispositifs anti-copie. Il a donc fallu à l’équipe d’un nouveau freeware open source, ShrinkTo5, qui prend la suite de DVDshrink, un peu d’organisation.

ShrinkTo5 propose les mêmes fonctionnalités que DVDShrink (copie, gravure, réduction de la taille du DVD par une compression analogue à DVDShrink), mais l’équipe de programmation précise que le plug in « machinist.dll » pour décrypter, enlever les protections et recopier les DVD Vidéo n’est pas disponible sur leur site et ne le sera jamais à cause de la législation en cours dans certains pays comme les USA.

Le plug-in est bien sûr disponible, mais où ?

L’équipe de ShrinkTo5 semble être scindée en deux parties ; une qui est placée sous la loi du DMCA, qui propose le téléchargement de ShrinkTo5 sans le plugin qui permet de décrypter le DeCSS, et une autre équipe « machinist » qui semble être basée en Allemagne, où la loi reste encore tolérante. Jusque là, c’est du déjà-vu.

Mais l’équipe a été plus ingénieuse encore.

La seule façon de mettre ce plug-in gratuit et open source à la portée de tous, sans avoir à justifier d’une mise à la disposition des Américains, c’est d’utiliser les réseaux P2P. Ainsi le créateur du plug-in est en Allemagne, et héberge le plug-in sur le réseau eDonkey/eMule. Ceux qui ont juridiquement le droit de posséder et de distribuer le plug-in peuvent le télécharger sur eMule, et participer ainsi automatiquement à sa distribution. Ceux qui, comme aux USA, ne doivent pas posséder ce plug-in, ne le téléchargent pas… Car nul n’est censé ignorer la loi, n’est-ce pas ?

Le P2P deviendrait-il une zone de vide juridique international ?

Télécharger ShrinkTo5 et son plug-in à partir des réseaux P2P, via Ratiatum.com :

ShrinkTo5 v1

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés