Le lancement d'un magasin rattaché à Google Music devrait survenir d'ici deux semaines, selon des informations rapportées par la presse américaine. La firme de Mountain View compte par ailleurs intégrer fortement son service de streaming musical à son nouveau réseau social, Google+.

Fin septembre, Google a ouvert aux États-Unis son service Google Music. Actuellement en version beta, la plate-forme de streaming musical n’est à l’heure actuelle accessible que pour les internautes américains. Par ailleurs, elle se passe pour le moment de l’aval des majors de l’industrie du disque, dans la mesure où le moteur de recherche n’a signé aucun accord avec leurs représentants.

Une boutique en ligne

Si à l’heure actuelle, Google Music se limite à un espace de stockage à partir duquel les utilisateurs peuvent écouter en streaming sur n’importe quel appareil connecté les musiques qu’ils auront envoyées sur leur compte (jusqu’à 20 000), la firme de Mountain View s’est fixée de nouveaux objectifs à court terme dans le domaine de la musique, afin de concurrencer plus durement Apple et la nouvelle orientation de Facebook.

Le Wall Street Journal rapporte que Google prévoit de lancer son propre magasin en ligne d’ici deux semaines. Baptisée Google Music Store, la boutique viendrait concurrencer l’hégémonique iTunes Store qui règne sur l’offre légale de musique depuis son lancement aux États-Unis en 2003. Le service permettra aux internautes d’acheter de la musique qui sera ensuite téléchargeable sur l’ordinateur.

Les ayants droit accepteront-ils de suivre Google dans cette aventure ? Cela reste à voir, dans la mesure où Google les a quelque peu bousculé cet automne en ne signant aucun accord avec eux lors du lancement de Google Music. Or, le service pourrait ne jamais décoller s’il manque dans le magasin les catalogues des principaux labels de musique que sont Universal, Sony , EMI et Warner.

Intégration à Google+

À côté du lancement prochain de la boutique de Google Music, le géant américain de la recherche va également rapprocher le service de Google+ afin d’intégrer ses fonctionnalités au sein du réseau social. Quels seront exactement les avantages de ce rapprochement, du point de vue de l’utilisateur ? Difficile à dire, Google se montrant très évasif sur le sujet.

Nous pouvons toutefois imaginer que le rapprochement entre Google Music et Google+ permettra des recommandations musicales, basées sur nos précédentes écoutes ou celles de nos contacts. Il y aura peut-être aussi la possibilité de diffuser en temps réel les titres écoutés voire, pourquoi pas, une option de partage d’une certaine quantité de musique avec un nombre limité de contacts.

C’est ce que propose peu ou prou Facebook avec des services externes comme Spotify ou Deezer. Une fois l’application installée, chaque morceau écouté est ensuite publié sur le profil de l’utilisateur. Cela permet ensuite à ses amis de voir les derniers titres écoutés et de les commenter s’ils le souhaitent. Mais ici, le système fonctionne correctement dans la mesure où des contrats ont été passés avec le réseau social.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés