Spotify annonce avoir dépassé les 2 millions d'utilisateurs payants à travers le monde et avoir atteint les 250 000 membres aux Etats-Unis, fortement aidé par Facebook. De quoi commencer à inquiéter Apple, champion de la musique numérique.

Spotify vient d’annoncer avoir atteint les 2 millions de membres payants à travers le monde. Dans le même temps, il se félicite d’avoir dépassé les 250 000 utilisateurs aux Etats-Unis alors que le service n’y est seulement disponible que depuis juin 2011.

Ce succès outre-Atlantique est notamment dû à son partenariat avec Facebook allant même jusqu’à imposer à ses nouveaux membres d’avoir un compte sur le réseau social pour pouvoir s’abonner. De son côté, Facebook met en avant Spotify dans un onglet « Musique » permettant de voir ce que les autres utilisateurs écoutent, en temps réel. Cette énorme promotion auprès des 800 millions d’utilisateurs du réseau permet à Spotify de se positionner progressivement comme le leader des solutions de streaming musical.

Apple, qui domine toujours le marché de la musique numérique, doit commencer à s’inquiéter. Les services comme Spotify ou Deezer sont de plus en plus populaires et répondent au besoin croissant d’écouter la musique à la demande, partout, sans limite et en la partageant avec ses amis.

En lançant iCloud et ses fonctionnalités permettant d’accéder à sa musique achetée sur iTunes depuis n’importe quel appareil de la firme de Cupertino, cette dernière tente tant bien que mal de répondre à cette attente. Mais ne serait-ce pas l’acte même d’acheter la musique qui serait, petit à petit, remplacé par les abonnements ? Si Apple s’est pour le moment refusé à adopter ce modèle, les clients ne lui laisseront peut être pas le choix très longtemps.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés