Le service de musique par abonnement de Yahoo avait été lancé en bêta avec un prix inédit de 5 $ par mois, là où les concurrents font payer le double, voire le triple, à leurs clients. Or contrairement aux attentes, le portail américain n'a pas élevé son prix lors du lancement officiel de Yahoo Music Unlimited.

Lors des MTV Video Music Awards du 28 août prochain, les jeunes américains pourront voir une nouvelle publicité pour Yahoo, au message aussi simple qu’efficace : « Plus d’un million de chansons – 5 dollars par mois – C’est énorme« .

Napster et Rhapsody, les deux principaux fournisseurs de musique en ligne par abonnement, ont des offres similaires mais à des prix bien supérieurs. Près de 10 $ pour pouvoir télécharger en local, et 15 $ si l’on veut pouvoir transférer les morceaux téléchargés sur un baladeur compatible avec la norme Janus de Microsoft. A 5 $ pour accéder dans les mêmes conditions à plus de un million de chansons, Yahoo explose totalement le marché. Et si Yahoo peut se le permettre, c’est qu’il est le premier vendeur de publicités au monde sur Internet.

Le service américain compte ainsi sur Yahoo Music Unlimited pour accentuer ses recettes publicitaires, et pour diriger ses clients vers les autres services du groupe. Exactement comme Apple se sert de l’iPod et d’iTunes pour convertir les utilisateurs vers du Macintosh…

A 5 $ par mois (environ 4 euros), le prix ne devrait plus être un obstacle pour le développement de la musique légale. Reste à voir si les consommateurs se plieront aux règles des DRM et à l’absence d’interopérabilité entre les équipements.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés