Google annonce le démarrage de la construction de trois nouveaux datacenters en Asie. L'occasion pour le géant de la recherche de confirmer l'importance des économies d'énergie dans le choix du site de ses implantations.

Google va construire trois nouveaux datacenters en Asie, à Singapour, Taiwan et Hong-Kong. Le coût total de ces projets s’élève à 200 millions de dollars (environ 146 millions d’euros). Les terrains ont déjà été achetés et la construction devrait commencer dans les prochaines semaines.

Si on ignore encore à quels services seront destinés ces datacenters, on sait que ces emplacements ont été choisis pour leur proximité de l’eau, ce qui facilite le refroidissement des installations. Google a montré, dans ses dernières implantations, qu’il se préoccupe sérieusement de ces questions.

Le géant de la recherche n’est pas le seul à prendre en compte les questions environnementales et financières dans ses décisions. Nous apprenions ainsi récemment qu’un datacenter de 8 000 mètres carrés allait être construit à Val-d’Europe, chauffant par la même occasion 600 000 mètres carrés de bâtiments et une piscine municipale. De son côté, Yahoo avait pour projet d’alimenter un centre à l’aide des Chutes du Niagara. La France, de son côté, n’a pas mentionné cette question lors de la présentation du projet Andromède souhaitant protéger la souveraineté du pays en matière de cloud.

Photo CC Robert Scoble

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés