RIM, fabricant des BlackBerry, est désormais contraint de baisser le prix de sa tablette tactile baptisée Playbook, les ventes étant beaucoup trop faibles. L'entreprise espère résoudre ce problème en mettant également à jour son système d'exploitation.

Dire que la tablette tactile de RIM, fabricant des BlackBerry, ne se vend pas bien est un euphémisme. Seuls 200 000 exemplaires ont été distribués, ce qui veut dire qu’ils ont été livrés en boutique mais pas forcément vendus. L’entreprise va donc mettre en place des opérations spéciales destinées à (re)lancer la vente des Playbook.

La baisse de prix est la première option envisagée par RIM. Si on n’en connaît pas encore l’ampleur, elle se devra d’être significative si l’entreprise souhaite réellement augmenter le nombre des ventes. Certains vendeurs la bradent déjà à 249$ (environ 180 euros) pour le premier modèle, soit une baisse de près de 50 % par rapport au prix initial ! Ces opérations sont faites sous couvert de réductions exceptionnelles pour la rentrée, mais pourraient durer au moins jusqu’en décembre.

Enfin, RIM a annoncé il y a quelques jours vouloir enfin apporter un client mail, un agenda et un carnet d’adresses à sa tablette qui n’en disposait jusqu’ici que lorsqu’elle était couplée à un Blackberry. Ces fonctionnalités arriveront avec la version 2.0 de l’OS de la Playbook qui permettra aussi de supporter les applications Android et introduira Balance, un outil permettant de séparer le contenu professionnel du contenu personnel.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés