Il ne semble pas se dégager de vainqueur dans la guerre que se livrent les promoteurs des deux formats rivaux dans la succesion du DVD. Blu-Ray et HD-DVD ont réussi à diviser les studios d'Hollywood, qui ne parviendront pas à proposer un shéma clair de transition aux consommateurs.

La 20th Century Fox a fait son choix. Ce sera le Blu-Ray. A ses côtés se trouvent Walt Disney, DreamWorks, et bien sûr Sony Pictures Entertainment (sa maison mère, Sony, est à l’origine du Blu-Ray). « Derrière ces énormes studios se cachent aussi Buena Vista Motion Pictures Group, Miramax Films, Metro-Goldwyn-Mayer, Columbia Pictures, Tristar, et d’autres studios de très grande importance, rachetés par Sony ou Walt Disney« , explique Bruno Cormier chez nos confrères de PC INpact.

Mais Warner Bros., Paramount Pictures, et Universal Pictures ont eux aussi fait leur choix : ce sera le HD-DVD, le format promu par Microsoft et Toshiba. « Derrière ces géants se trouvent aussi les studios phagocytés MTV Films, StudioCanal dit le  » frenchy  » (Canal +), New Line Cinema, HBO Films, et d’autres…« .

PC INpact a réalisé en outre un tableau des principaux films appelés à sortir dans chacun des formats. « Remarquez Gladiator, qui devrait sortir en Blu-Ray pour les USA, et en HD-DVD pour le reste du monde, du fait d’un partage de licence de distribution entre studios de cinéma ayant opté pour l’un ou l’autre des deux formats… Surréaliste…« , note Bruno Cormier.

A défaut de platines hybrides ou d’accord des parties, les possesseurs de Blu-Ray iront chercher les films HD-DVD sur BitTorrent, et inversement.

Bien sûr, tout ça c’est la faute aux pirates.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés