Anonymous et LulzSec ont-ils perdu leur "voix" ? D'après la police britannique, le porte-parole présumé des deux groupes, un Britannique âgé de 18 ans, a été arrêté mercredi dans le nord du pays. Il serait un membre-clé, puisqu'il s'occuperait de la communication des deux groupes.

Il serait un membre-clé d’Anonymous et de LulzSec. La police britannique a annoncé mercredi l’arrestation d’un jeune homme de 18 ans présenté comme le porte-parole des deux groupes de hackers. L’interpellation s’est déroulée dans les îles Shetland, un archipel écossais. Le suspect, dont l’identité n’a pas été révélée, est en cours de transfert à Londres tandis qu’une perquisition est en cours à son domicile.

La police n’a pas précisé dans son communiqué les charges qui pèsent contre le jeune homme. Scotland Yard a néanmoins indiqué que l’arrestation de Topiary, le pseudonyme du jeune homme, s’inscrivait dans une vaste enquête sur les intrusions illicites et les attaques par déni de service distribuées qui ont touché plusieurs sociétés et services de renseignement dans le monde.

En parallèle, les enquêteurs de la police britannique ont interrogé un autre adolescent vivant dans le comté de Lincolnshire, et qui serait en relation avec les attaques informatiques qui ont frappé de nombreuses entreprises. Toutefois, Scotland Yard n’a pas procédé à son arrestation. Du côté de LulzSec, aucun démenti n’est apparu sur Twitter. Le compte est silencieux depuis près de 20 heures.

Les actions menées par LulzSec et Anonymous ces derniers mois ont affecté de nombreuses entreprises. Sony (Music, SCE), la Fox, Nintendo, le Sénat américain, la CIA, l’OTAN, le Sun, Universal Music sont quelques-unes des victimes connues. Les attaques, qui ont parfois échoué, ont bien souvent consisté à rendre les sites web inopérants, à dérober des données confidentielles ou à détourner des informations (comme dans le cas du Sun).

Ce n’est pas la première fois que la police britannique annonce la capture d’un membre important de LulzSec. Le mois dernier, la police avait mis la main sur un autre Britannique, âgé de 19 ans, et qui a été présenté comme le cerveau du groupe de hackers. Or il ne s’agirait en réalité que d’un simple opérateur IRC qui ne participait en aucune façon aux campagnes de piratage.

Depuis le début de l’année, de nombreuses arrestations se sont déroulées en Europe et en Amérique du Nord. Selon les différentes polices, les suspects sont des membres présumés d’Anonymous ou de LulzSec. Certaines de ces arrestations ont été présentées comme importantes, mais il s’est avéré que plusieurs internautes n’avaient aucune fonction dirigeante et n’étaient que des petits poissons.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés