La fondation Wikimedia va déployer dans les prochaines heures une nouvelle fonctionnalité sur Wikipédia : le bouton WikiLove. Son but ? Inciter les contributeurs à participer davantage en distribuant de l'amour. Une récente enquête a montré que les réactions négatives d'utilisateurs plus expérimentés constituaient un frein aux éditions. Wikimedia veut inverser cette tendance.

L’amour est le moteur du monde, dit Jacques Dutronc dans sa chanson. Il sera également bientôt le moteur de Wikipédia, à en croire le dernier message publié par la fondation Wikimedia, sur son blog. En effet, la célèbre encyclopédie libre et gratuite est en train d’expérimenter une toute nouvelle fonctionnalité sur le site test de Wikipédia : le bouton WikiLove. Son objectif est tout simple : distribuer de l’amour aux contributeurs.

Suite à son enquête 2011, menée auprès des internautes disposant d’un compte sur Wikipédia, la fondation Wikimedia s’est rendue compte que les réactions négatives avaient un impact défavorable sur le développement de l’encyclopédie en ligne. 69 % des sondés ont déclaré que le mépris affiché par des éditeurs plus expérimentés est l’une des raisons principales les poussant à participer moins souvent.

En revanche, 78 % sont d’accord avec le fait que les compliments et les encouragements d’autres participants provoquent en eux le désir d’éditer plus souvent. Un constat somme toute assez évident. Aucune personne n’apprécie d’être critiquée à longueur de temps, même si les interventions se veulent constructives. Il est par moment agréable d’être soutenu dans l’effort. C’est l’objectif du bouton WikiLove.

Sauf évènement imprévu, comme la découverte d’un bug, le bouton WikiLove doit apparaître sur Wikipédia le 29 juin, c’est-à-dire demain. Il sera situé en haut à droite de chaque page utilisateur, à côté des onglets « Lire », « Modifier », « Afficher l’historique » et « Ajouter cette page à votre liste de suivi ». Le bouton en lui-même sera agrémenté d’un petit cœur rose qui permettra d’accéder à une interface spécifique.

À partir de là, l’émetteur pourra envoyer un message personnalisé au destinataire en choisissant une image, un titre et un message. Parmi les images sélectionnables, trois rubriques sont pour le moment disponibles : les étoiles, les bières et les chats. Lorsque les différents champs seront remplis, il suffira d’envoyer et le message et celui-ci s’affichera sur la page discussion de l’utilisateur.

L’arrivée du bouton WikiLove devrait renforcer la dimension sociale de l’encyclopédie en ligne, qui s’est bâtie au fil des ans à force de patience et d’abnégation. Cela permettra également aux contributeurs déjà présents d’avoir des outils qui permettront sans doute de mieux accueillir les nouveaux venus, de les accompagner dans leurs premiers pas et de les guider avec des outils positifs.

Pour continuer à s’améliorer, l’encyclopédie a besoin de la participation de rédacteurs bénévoles prêts à consacrer du temps et de l’énergie pour créer de nouveaux articles ou apporter des corrections. D’autant que l’enthousiasme pour ce projet montre des signes de fatigue depuis quelques années.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés