Apple a dévoilé iCloud, un service gratuit qui permet de stocker les données des utilisateurs à distance afin de les rendre accessibles depuis n'importe quel appareil. En parallèle, la firme américaine a dévoilé un service payant dédié à la musique, iTunes Match, qui permet d'accéder en streaming à sa bibliothèque musicale depuis n'importe quel terminal.

En plus de la présentation d’iOS 5.0, la conférence WWDC 2011 a été l’occasion pour Apple de lever le voile sur sa vision en matière d’informatique dématérialisée. Avec Steve Jobs aux commandes, l’entreprise américaine a mis en avant iCloud, un service qui permettra aux utilisateurs d’envoyer du contenu (documents, musique, fichiers…) dans le « nuage » d’Apple pour ensuite synchroniser leurs données entre tous les appareils connectés.

iCloud

Lors de la présentation d’iCloud, Steve Jobs a décrit ce nouveau service comme un hub numérique qui transformera à terme l’ordinateur personnel en un simple terminal d’accès. Dans les années à venir, les données ne seront plus hébergées localement, mais seront propulsées dans le nuage afin de permettre à l’utilisateur d’y accéder depuis n’importe quel appareil relié au compte.

Alors que le service MobileMe était payant (79 euros par an), iCloud fait le pari inverse en étant gratuit et sans publicité. Les utilisateurs pourront envoyer et synchroniser des informations diverses, comme l’agenda, les photos, les documents, les applications, la musique et le carnet d’adresses. Pour Steve Jobs, iCloud doit libérer l’utilisateur de la synchronisation manuelle, un cauchemar dès que celui-ci dispose de plusieurs appareils.

Chaque compte pourra relier jusqu’à dix appareils différents. Une sauvegarde automatique via iCloud Backup sera réalisée quotidiennement via le WiFi de l’appareil, pendant sa charge. Un espace de stockage de 5 Go est mis à disposition. Les contenus achetés via Apple (musique, applications, livres…) ne seront pas comptabilisés, tout comme le Photo Stream. Cet espace sera utilisé par la sauvegarde, les documents et les mails.

iTunes Match

Lors de la Worldwide Developers Conference, Apple a également présenté iTunes Match. Il s’agit d’un service payant facturé 24,99 dollars par an permettant d’envoyer sa bibliothèque musicale dans le nuage. Lorsqu’un titre de la bibliothèque est également présent dans le catalogue d’iTunes, Apple proposera une version AAC à 256 kbits de la chanson, sans aucune mesure technique de protection (DRM).

Seule la musique n’étant pas présente dans le catalogue d’iTunes sera effectivement envoyée dans le nuage. Pour Apple, cette méthode permet de gagner du temps et de ne pas passer des heures à envoyer en ligne toute sa bibliothèque musicale. Apple espère ainsi frapper un grand coup et doubler Amazon et Google, qui ont présenté ces dernières semaines leur propre service.

Comme toujours, iTunes Match sortira d’abord aux Etats-Unis, vraisemblablement au cours de l’automne 2011. La disponibilité du service dans les autres pays devrait survenir dans les mois suivants.

Photos : Engadget

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés