Bram Cohen a mis en place un moteur de recherche pour son réseau BitTorrent. Non intégré au logiciel, il doit être consulté depuis le site officiel du réseau.

Une page est tournée pour BitTorrent et pour son célèbre créateur, Bram Cohen. Ce dernier, atteint du syndrôme d’Asperger (une sorte d’autisme), féru de jeux de logique et totalement désinteressé par le piratage, semble avoir pris conscience du potentiel commercial de son œuvre. Il a créé une société pour gérer BitTorrent et ses prochains projets (dont certains seront close-source), et renie ses prises de position passées.

Ce qui a longtemps fait la différence entre BitTorrent et les autres logiciels de P2P, c’est l’absence de structure décentralisée et l’absence de moteur de recherche. Par ces deux caractéristiques, BT s’était assuré un maximum de bande passante employée à la seule distribution des fichiers. C’est ce qui a fait son succès.

Avec la sortie de la dernière version beta de BitTorrent (voir notre actualité du 21 mai), Bram Cohen avait déjà renoncé à sa stratégie basée sur des trackers localisés.

Cette semaine, le créateur de BT a franchi une nouvelle étape dans le changement de philosophie du réseau, en ouvrant son premier moteur de recherche officiel, accessible sur BitTorrent.com. Les résultats couvrent de nombreux sites, y compris « pirates », et affichent des liens sponsorisés proposés par Ask Jeeves. Alberto Escarlate nous fait remarquer qu’une recherche sur « revenge of the sith » affiche en premier une bannière pour un site qui propose de réserver ses billets de cinéma pour le dernier Star Wars. « Une autre preuvre que BitTorrent peut potentiellement apporter davantage de revenus aux studios et aux labels« , concle-t-il.

Notez qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le nouveau moteur semble déjà crouler sous les requêtes et répond très difficilement aux sollicitations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés