Spotify a dévoilé de nouvelles fonctionnalités pour son service en streaming. La société suédoise veut permettre aux utilisateurs de se passer d'iTunes, en leur permettant de gérer leur baladeur numérique (iPod, Nano, Shuffle) directement depuis le logiciel de streaming. Spotify a également dévoilé un service de téléchargement pour les listes de lecture.

iTunes a du souci à se faire. Leader sur le marché de la musique en ligne, Apple voit sa position de plus en plus contestée par de nouveaux acteurs européens ou américains. Cette fois, c’est Spotify qui fait parler de lui en dévoilant de nouvelles fonctionnalités pour son service de streaming musical. La société suédoise permet désormais le transfert sur mobile des listes de lecture, via un service de téléchargement.

Jusqu’à présent, Spotify proposait – en plus de l’écoute en streaming – l’achat de titres à l’unité directement depuis son logiciel. L’entreprise avait conclu un partenariat en 2009 avec la boutique en ligne 7digital. Les prix proposés varient de 0,99 à 1,49 euros, tandis que le format disponible est le MP3 (avec un encodage allant de 192 à 320 kbps selon les titres).

« Avec le nouveau service de téléchargement de Spotify, il est possible de posséder vos propres playlists en un clic. En proposant une gamme d’achat de MP3 packagés, nous sommes en mesure d’offrir quelques-uns des prix les plus compétitifs du marché – pouvant aller jusqu’à 0,60 euro par titre » explique Spotify sur son blog. Plus l’utilisateur consomme de musique, plus les prix baissent.

Ainsi, le pack de 10 titres ne sera pas forcément très intéressant puisqu’il coûte 9,99 euros (pratiquement 1 euros la chanson). En revanche, le prix global commence à baisser au fur et à mesure que le pack de MP3 grossit. L’utilisateur paiera 12,99 euros pour 15 titres (0,87 euro l’unité), 30 euros pour 40 chansons (0,75 euro l’unité) et 60 euros pour 100 pistes (0,60 euro l’unité).

Avec ce nouveau système, Spotify autorise tout le monde à « télécharger l’application mobile de Spotify pour iPhone et Android. […] Tout le monde peut maintenant posséder et emporter ses playlists favorites partout et en toute occasion » explique l’entreprise suédoise, assurant que les utilisateurs ont été nombreux à demander qu’il soit enfin possible d’acheter les playlists en MP3 pour les synchroniser avec un smartphone.

Cette fonctionnalité s’adresse aux utilisateurs qui ne sont pas abonnés à Spotify. En effet, les membres premium – plus d’un million eu Europe – peuvent déjà accéder à leurs playlists depuis leur smartphone. Les autres pourront désormais synchroniser leurs listes de lecture avec leur baladeur numérique ou leur smartphone, et acheter les titres manquants.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés