Après plusieurs mois de développement, la fondation Mozilla lance la version finale de Firefox 4. Le navigateur marque une rupture avec les versions précédentes avec une interface graphique revue et corrigée. Sous le capot, la fondation Mozilla s'est employée à améliorer drastiquement les performances de Firefox 4.

Mise à jour – Firefox 4 a déjà été téléchargé plus de 530 000 fois dans le monde.

Sujet du 22 mars – C’est fait ! Deux ans et neuf mois après la sortie de Firefox 3, la fondation Mozilla vient d’activer les liens de téléchargement permettant de récupérer la version finale de Firefox 4. L’arrivée du navigateur vient mettre un terme à un très long processus de développement, qui a démarré officiellement en mai 2010. Depuis, douze beta se sont succédées entre juillet 2010 et février 2011.

Dans les faits, Firefox 4 est similaire avec la Release Candidate 2 publiée le 19 mars. La fondation Mozilla avait indiqué qu’elle se baserait sur la version admissible (RC1) si aucun bug n’était découvert entre-temps. Deux petits soucis sont néanmoins apparus avec la Release Candidate 1, forçant les développeurs à sortir une seconde version admissible. La date initialement prévue, le 22 mars, n’a toutefois pas été modifiée.

Premier changement de taille, l’habillage graphique du navigateur et l’agencement général de l’interface. La fondation a entrepris des modifications substantielles, comme le déplacement des onglets juste au-dessous du menu de Firefox. Firefox 4 intègre également un gestionnaire d’onglets intitulé Panorama. Cette vue permet de déplacer et de regrouper les différents onglets en cours d’utilisation.

Le gestionnaire de modules complémentaires a également été révisé avec Firefox 4. Plusieurs rubriques sont disponibles (catalogue, extensions, apparence, plugins) afin de guider plus facilement l’utilisateur dans la personnalisation de son navigateur. Firefox 4 propose également des modules recommandés, en fonction de ceux déjà installés.

Côté performance, Firefox 4 obtient une note quasi-parfaite au test Acid3, avec 97/100. Le navigateur est également plus véloce comparé à la dernière version officielle du navigateur, Firefox 3.6.12. Les tests JavaScript présentés par la fondation Mozilla (Kraken, Sunspider, V8) montrent une nette amélioration au niveau du chargement des pages et des contenus web.

Enfin, le navigateur poursuit ses efforts en matière de respect des standards web et d’intégration de technologies. Cela va du HTML 5 au CSS 3 en passant par WebGL, WebM et des fichiers SVG. Autant d’améliorations qui sont destinées à améliorer le confort de la navigation… en attendant l’arrivée de Firefox 5. Au regard du nouveau schéma de développement imaginé par Mozilla, l’arrivée de Firefox 5 est une question de semaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés