Démarré l'an dernier, le projet initié par deux producteurs australiens touche à sa fin. Le film The Tunnel sera diffusé en avant-première sur BitTorrent dans deux mois. En parallèle, les deux producteurs ont conclu un partenariat avec Paramount pour commercialiser un DVD du film contenant divers bonus.

Qui a dit qu’un long-métrage financé par les internautes et prochainement diffusé sur les réseaux peer-to-peer ne pouvait pas avoir de destin commercial ? Certainement pas Enzo Tedeschi et Julian Harvey, deux producteurs australiens. En plus de la diffusion sur BitTorrent, les deux hommes vont en effet pouvoir lancer leur film dans le commerce avec le concours de Paramount.

L’histoire remonte à l’été dernier. Pour réaliser un film d’horreur, The Tunnel, Enzo et Julian ont fait appel à la générosité des internautes. Ils ont lancé le projet 135K, dont l’objectif est de réunir 135 000 dollars en vendant chaque image du film (135 000) pour un dollar. La logique est simple : 1 dollar = 1 image ; 135 000 images = 90 minutes ; 90 minutes = 1 film.

Neuf mois plus tard, le projet porté par les deux producteurs arrive dans la dernière ligne droite. Torrentfreak rapporte que le film sortira gratuitement en avant-première sur BitTorrent en mai. En parallèle, The Tunnel aura également une sortie DVD grâce à Paramount Home Entertainment Australia, enrichie de deux heures d’images exclusives. Ces bonus comprendront une fin alternative et un documentaire sur les tournage.

« Notre expérience avec Paramount a été positive, et nous avons été impressionnés par le regard avant-gardiste qu’ils ont eu en examinant notre projet » a commenté Enzo. « Dès le premier jour, nous avons martelé que The Tunnel ne soutient ni de fait l’apologie du piratage » a-t-il poursuivi. Il s’agit « plutôt de tenter d’intégrer une utilisation légitime du P2P dans notre stratégie de distribution au niveau international« .

L’expérience conduite avec The Tunnel sera intéressante à observer, notamment du côté des ventes du DVD. Il est en tout cas remarquable de voir que l’industrie cinématographique aborde de temps en temps la technologie peer-to-peer autrement que par l’angle du piratage. Il faudra néanmoins d’autres initiatives de ce type pour s’assurer que l’échec ou la réussite d’un tel projet n’est pas un épiphénomène.

La dernière bande annonce du film :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés