La société PayPal a décidé, sans apporter d'explication juridique, de bloquer le compte utilisé par les soutiens de Bradley Manning pour récolter les dons nécessaires à la préparation de la défense du soldat américain. Il est accusé d'avoir transmis à Wikileaks les documents militaires classés secret défense, mais reste présumé innocent.

Mise à jour : PayPal a indiqué dans un communiqué avoir rétabli le compte, en assurant que la décision de le fermer n’avait « rien à voir avec Wikileaks« . Il assure que c’est simplement le refus du fonds de soutien d’associer un compte bancaire classique à leur compte PayPal qui aurait motivé la décision. Elle l’a pourtant rétabli sans que cette requête soit satisfaite.

Article du 24 février 2011 – PayPal monte d’un cran après sa décision l’an dernier de bloquer les fonds à destination de Wikileaks. L’entreprise bancaire filiale d’eBay a décidé jeudi de suspendre le compte de l’organisation Courage of Resist, ouvert en 2006, qui collectait depuis plusieurs mois des dons à destination du soldat américain Bradley Manning, en collaboration avec le Bradley Manning Support Network.

Le jeune homme est soupçonné d’être à l’origine des fuites des câbles diplomatiques et des documents militaires sur les guerres en Afghanistan et en Iraq. Il risque à ce titre une très lourde peine de 52 ans de prison. Mais Manning n’a pas été déclaré coupable à ce jour. Mis en détention dans une base militaire de Virginie depuis le mois de juin 2010, il devrait être jugé à la fin de l’année, et reste jusque là présumé innocent. Mais apparemment, PayPal estime qu’il est contraire à son éthique d’aider le soldat à préparer sa défense.

« Nous avons discuté depuis des semaines avec PayPal, et de leur propre aveu ils n’ont aucune obligation juridique de fermer notre compte« , explique dans un communiqué Loraine Reitman, membre du réseau de soutien à Bradley Manning. « C’est une décision de politique interne prise par PayPal« , assure-t-elle, en expliquant que la société aurait clairement expliqué qu’elle n’avait aucune obligation d’accepter un client, et qu’elle n’avait pas besoin que l’activité du compte soit jugée illicite pour en demander la fermeture.

Les appels de la direction de PayPal vers les organisations Courage to Resist et le Bradley Manning Support Network auraient commencé dans les semaines suivant les décisions prises par PayPal, MasterCard et Visa de bloquer les paiements à destination de Wikileaks. La société aurait posé des questions sur le contenu du site dédié au soldat, sur l’utilisation prévue des fonds collectés, et aurait même demandé la justification de certains paiements effectués pour acheter, apparemment, du matériel de bureau.

Selon le compteur présent sur le site de Courage to Resist, l’organisation aurait reçu environ 176 000 dollars de la part de 2800 individus. Les frais judiciaires nécessaires à la défense de Bradley Manning sont estimés à 115 000 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés