L'organisation du G8 du web se met progressivement en place. Selon une information du journal Le Monde, cette réunion se déroulera en même temps que le sommet du G8 à Deauville, en mai prochain. Cela confirme les informations données par Nicolas Sarkozy lors d'un déjeuner en décembre 2010 avec plusieurs acteurs du web français.

L’agenda du G8 comptera bientôt un domaine supplémentaire. D’après une information du journal Le Monde, les huit grandes puissances économiques profiteront du 37ème sommet qui se déroulera à Deauville pour aborder plusieurs problématiques liées à Internet. Celles-ci vont de la pédo-pornographie à la cybercriminalité, en passant par le piratage et les questions fiscales.

L’idée d’un G8 du web a été réactivée lors d’un déjeuner à l’Elysée entre Nicolas Sarkozy et plusieurs personnalités du net français. Le président de la République avait alors indiqué que cette réunion serait organisée à Deauville, avec les principaux acteurs des huit pays les plus industrialisés, selon les propos rapportés par maître Eolas, l’un des invités.

Mais il faut remonter à 2008 pour voir la majorité présidentielle proposer la mise en place d’une réunion internationale pour « réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde« . À l’époque député, Frédéric Lefebvre avait réclamé la naissance d’un G20 du net afin de mettre un terme aux horreurs que véhicule le réseau des réseaux.

En 2009, Frédéric Lefebvre était revenu à la charge lors de l’affaire BeeMotion. Au cours d’un entretien avec le journal 20 Minutes, le politique avait à nouveau plaidé pour un G20 du Net. « De la même faon qu’on fait la chasse aux paradis fiscaux à l’échelle mondiale, il faut faire la chasse aux dealers du net. Il y a une dimension nationale et internationale à cette affaire » avait-il lancé.

( photo : BY-NC-NC Downing Street )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés