Vous avez été nombreux à vous plaindre de pop-ups intempestifs sur Ratiatum depuis quelques jours. Il semblerait que ce soit Gator, un logiciel publicitaire souvent fourni avec des clients peer to peer, qui en soit à l'origine. Aux Etats-Unis, une plainte vient d'être déposée.

Les sites du Washington Post, New York Times, et Dow Jones font parti des principaux plaignants dans cette affaire. Gator diffuse en effet des pop-ups sans leur autorisation, profitant sans grand frais des efforts de ces rédactions.

Si vous avez installé Gator, nous vous invitons si possible à le désinstaller, et sinon, à utiliser SpyBot qui le détectera et le supprimera.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés