Las d'entendre les mêmes voix ? Un constructeur de système de navigation par GPS propose de télécharger le dialecte des na'vi, le peuple autochtone vivant sur Pandora. Une initiative certes originale, mais dont l'utilité pratique reste à démontrer. Pas sûr que beaucoup de conducteurs puissent comprendre le na'vi en pleine conduite.

Avec la propagation à grande échelle des systèmes de navigation par GPS, les constructeurs doivent régulièrement apporter de nouvelles fonctionnalités et améliorer leurs assistants afin de séduire un maximum de consommateurs. Les appareils les plus récents peuvent ainsi donner l’état du trafic en temps réel, afficher des cartes en trois dimensions ou encore supporter la reconnaissance vocale.

Mais il arrive parfois que les fabricants innovent d’une façon tout à fait originale. Les possesseurs d’un système GPS le savent peut-être, il est possible de remplacer les voix synthétiques qui guident le conducteur par des créations beaucoup plus originales. Ainsi, TomTom propose par exemple de télécharger la voix de Dark Vador ou celle de Yoda. Mais il existe d’autres possibilités, comme Kitt de K2000 ou l’inénarrable Homer Simpson.

Jusqu’à présent, toutes ces voix étaient intelligibles par les conducteurs. Or, la société Garmin propose une voix synthétique radicalement différente. Au lieu de donner les instructions en français ou en anglais, le logiciel va les donner… en na’vi, la fameuse langue utilisée par les autochtones humanoïdes de la planète Pandora. De quoi prolonger l’expérience du film Avatar d’une façon tout à fait particulière.

Reghardware, qui rapporte la nouvelle, explique que le dictionnaire d’instructions en na’vi a été composé par un étudiant américain en linguistique, Richard Littauer. C’est lui qui a fourni les indications vocales et les directions dans cette langue. La langue en elle-même a été conçue par Paul Frommer, un professeur américain et consultant en linguistique.

Tournez à gauche se dit « màn ftär », tournez à droite « màn skien » et une destination se dit « tàkan ». Tout un programme ! Les plus curieux pourront consulter le fichier PDF (.pdf) listant toutes les instructions en anglais et leurs équivalents en na’vi. Au-delà de la curiosité, nous nous demandons quand même qui peut suivre aisément des instructions en na’vi en pleine conduite !

Les langues construites issues des univers de fiction sont devenues très populaires ces dernières années. Il en existe d’ailleurs une pléthore, allant du klingon (Star Trek) aux célèbres langues de Tolkien (sindarin, quenya, noir parler) utilisées dans l’univers de la Terre du Milieu. Ces langues donnent même quelques idées à certains passionnés, comme l’ajout du klingon dans la liste des langues disponibles pour visiter les Jenolan Caves.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés