Par iPodGeneration : L'UFC veut imposer l'interopérabilité par la voie des tribunaux.

L’UFC Que Choisir repart en guerre contre un acteur de l’industrie de la musique. Après avoir bataillé contre certaines majors qu’elle accusait de verrouiller les CD, l’association de défense des consommateurs vient d’annoncer qu’elle assigne en justice Apple et Sony.

Elle reproche aux deux sociétés de vouloir « segmenter le marché de la distribution musicale en ligne au préjudice des consommateurs » en empêchant ces derniers d’écouter la musique achetée sur iTunes ou Connect sur n’importe quel baladeur. Bref, ce que l’UFC réclame, c’est l’interopérabilité entre les fameux DRM, les différents systèmes de gestion des droits numériques.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple est ainsi attaquée sur ce point. Récemment, la société avait dû se défendre contre Virgin Mega, un concurrent qui lui reprochait la même chose. Virgin Mega avait perdu. La Pomme a dû aussi faire face à la mauvaise publicité de Fnac Music qui, dès son lancement, a souligné que le leader du marché des baladeurs verrouillait justement deux marchés : celui des baladeurs et celui des services de téléchargement légaux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés